USA : heurts lors d’un rassemblement pro-Trump en Californie

  • A
  • A
USA : heurts lors d’un rassemblement pro-Trump en Californie
Manifestation pro-Trump@ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Des pro-Trump et des contre-manifestants se sont opposés samedi dans la ville californienne de Berkeley. Il s’agit du seul épisode de violence recensé lors de cette journée de soutien au président Donald Trump aux Etats-Unis.

Samedi se tenait une journée de rassemblement des partisans du président Donald Trump à travers les Etats-Unis. Des mobilisations qui ont donné lieu à des dérapages dans la ville universitaire de Berkeley en Californie, seul épisode de violence de la journée. Des pro-Trump et des contre-manifestants s’y sont opposés en se frappant à coups de bâtons dans un parc de la ville. Des partisans de Donald Trump ont également pulvérisé des gaz poivré en direction de leurs opposants, alors que la police se tenait à distance.

"Un certain nombre d’arrestations." Selon Byron White, le porte-parole de la police, le rassemblement ne dépassait pas 200 à 300 personnes de chaque côté. "Nous avons procédé à un certain nombre d’arrestation", a-t-il affirmé, précisant qu’une personne a reçu un coup à la tête dans la mêlée et qu’une autre a perdu une dent.

Une centaine de personnes à Washington. Les organisateurs de ces rassemblements pro-Trump baptisés "Spirit of America" (Esprit de l’Amérique) dans au moins 28 des 50 Etats des USA, s’attendaient à une mobilisation moins importante que lors des manifestations anti-Trump. Leurs prévisions se sont avérées correctes puisque seulement quelques centaines de personnes se sont déplacées dans nombre de villes. A Denver, plusieurs dizaines de pro-Trump ont brandi des pancartes alors que deux cordons de policiers les séparaient d’une petite foule de contre-manifestants. A Washington, seule une centaine de personnes s’est réunie non loin de la Maison Blanche. Donald Trump, qui a accusé samedi Barack Obama de l'avoir mis sur écoute pendant sa campagne, était quant à lui, en week-end en Floride.