USA : fin de la "croisière du cauchemar"

  • A
  • A
USA : fin de la "croisière du cauchemar"
@ Reuters
Partagez sur :

Les passagers du Carnival Triumph, qui dérivait depuis 5 jours, sont arrivés à bon port cette nuit.

Le calvaire des passagers du Carnival Triumph, qui dérive depuis dimanche dans le golfe du Mexique, devait prendre fin jeudi soir avec l'arrivée programmée du paquebot dans l'Alabama (sud), au terme d'une croisière qui a tourné au cauchemar pour les 4.229 personnes à bord. Un incendie s'était déclaré dimanche dans la salle des machines, laissant les passagers sans électricité.

>> A LIRE AUSSI : Une croisière sans électricité ni toilettes

La croisière de rêve des voyageurs s'est transformée en épreuve. Les passagers sont obligés de faire la queue pendant des heures pour se voir distribuer quelques sandwiches et ils doivent se soulager dans des sacs en plastique. "Les conditions sont affreuses", a déclaré à NBC News Jamie Baker, une passagère texane. "Il y a un gros problème d'hygiène, et je ne vous parle pas de l'odeur." Dans son récit, la voyageuse a évoqué des canalisations explosées, des toilettes bouchées et l'eau sale infiltrée dans les cabines.

Sur les images des télévisions, les hélicoptères filmaient des passagers brandissant des draps sur lesquels on pouvait lire les mots "S.O.S." ou "Help" ("A l'aide").

Alors que le paquebot était remorqué jeudi vers le port de Mobile, en Alabama, au sud des Etats-Unis, un nouvel incident est venu retarder le retour sur la terre ferme des passagers: un des câbles reliant ce navire de 272 m de long à un remorqueur a lâché, retardant encore un peu plus son retour. "Tout est désormais rentré dans l'ordre", a cependant assuré sur CNN Terry Thornton, le vice-président de la compagnie Carnival.