USA : des morts-vivants dans le Montana ?

  • A
  • A
USA : des morts-vivants dans le Montana ?
@ Capture
Partagez sur :

Des pirates informatiques ont lancé une fausse alerte à la télé. Un canular à la mode.

L'INFO. Lundi 30 octobre 1938, veille d'Halloween. Orson Welles fait une adaptation de La Guerre des mondes à la radio et se fait passer pour un présentateur de CBS qui affirme que les Etats-Unis ont été envahis par les Martiens, provoquant une gigantesque panique dans le pays. Cette fois, il ne s'agit pas d'extraterrestres mais de morts-vivants. Des pirates informatiques ont lancé lundi soir une fausse alerte sur des chaînes de télévision de l'Etat américain du Montana, dans le nord-ouest des Etats-Unis.

Que s'est-il passé ? Les pirates ont déclenché, sur au moins quatre chaînes de télévision locales, une alerte d'urgence, utilisée normalement en cas d'intempéries majeures ou pour diffuser un message important en cas de situation critique.

"Les autorités de votre région vous informent que les corps des morts sont en train de sortir de leurs tombes pour attaquer les vivants", a clamé une voix à l'écran, après un bourdonnement. "Suivez les messages à l'écran, qui seront actualisés avec les informations disponibles. N'essayez pas d'approcher de ces corps, qui sont considérés comme extrêmement dangereux", a ajouté la voix. "Cette alerte concerne toutes les régions qui reçoivent ce programme. La chaîne va maintenant cesser d'émettre, utilisez désormais votre radio" pour écouter les informations, a conclu la voix.

Le faux message d'alerte :

Une faille dans la sécurité. Cynthia Thompson, de la chaîne ABC10-CW5, a expliqué qu'il s'agissait d'une attaque informatique "par 'porte dérobée', qui a permis d'accéder aux données de sécurité du système d'alerte", a-t-elle expliqué dans un communiqué. La chaîne WNMU-TV 13, de l'université du nord de l'Etat du Michigan (nord), aurait aussi été attaquée, précise Cynthia Thompson.

"ABC 10-CW 5 continue de collaborer à l'enquête avec les autorités fédérales et locales, y compris la police et les experts en sécurité", a-t-elle précisé. Selon Heath Heggem, directeur de l'information de la chaîne KRTV/KXLH, "KRTV et plusieurs autres chaînes dans le pays ont été la cible d'attaques par intrusion dans les systèmes d'alerte".

Des gens paniqués. Quelques personnes ont appelé la police "pour vérifier si c'était vrai", selon un porte-parole de la police de la ville de Great Falls. Mais "il n'y a aucun indice de corps morts qui soient sortis de la terre", a ironisé le représentant des forces de l'ordre.

>>> Et ce genre de canulars fleurissent… même au sein des gouvernements ou des administrations.

LES PRÉCÉDENTS

# EN AUSTRALIE

L'arrivée des zombies est imminente. Cette prédiction est signée par l'une des personnes les mieux informées de la planète : la Première ministre australienne. Avec humour, Julia Gillard s'est prêtée au mois de décembre au jeu du débat sur la supposée prophétie maya de la fin du monde dans une vidéo tournée pour la radio Triple J.

"Que le coup final soit porté par des zombies dévoreurs de chair humaine, de bêtes démoniaques de l'enfer ou par le triomphe de la K-pop (la pop sud-coréenne : ndlr), vous devez être persuadés d'une chose à mon sujet : je me battrai pour vous jusqu'à la toute fin", martèle sans sourciller Julia Gillard face caméra.

# AU CANADA

Au Canada aussi on attend de pied ferme les morts-vivants. Le gouvernement provincial de la Colombie-Britannique, au Canada, a lancé au mois de mai dernier une fausse campagne de préparation aux attaques de zombies pour promouvoir son site d'information en ligne sur les risques de catastrophes naturelles dans la région. "Même si nous pensons que les chances pour qu'un zombie frappe à votre porte sont plutôt minces, nous estimons que si vous êtes prêt pour les zombies, vous êtes prêt pour n'importe quelle catastrophe", indique le site d'Emergency Info BC. Cette campagne sur internet est présentée comme un "blog de survie après une attaque de zombies" et se veut uniquement "fictionnelle".

 >>> Les zombies sont tendances ? Comme l'explique, Yolaine de la Bigne, des "Zombie walk" sont organisés. Lors de ces marches déguisées, on rivalise d'imagination pour être le plus répugnant possible.