Union europénne : Macron propose une taxe sur les transactions financières affectée à l'aide au développement

  • A
  • A
Union europénne : Macron propose une taxe sur les transactions financières affectée à l'aide au développement
Pour le chef de l'État, L'Europe doit être "à l'avant-garde" de la transition écologique.@ AFP
Partagez sur :

Le chef de l'État a proposé la création, au niveau européen, d'une taxe sur les transactions financières qui serait "intégralement affectée à l'aide au développement". 

Emmanuel Macron a proposé mardi de créer au niveau européen "une taxe sur les transactions financières", qui serait "affectée intégralement à l'aide" au développement. "Il y a deux pays en Europe qui ont une taxe sur les transactions financières", la France et la Grande-Bretagne. "Prenons cette taxe, généralisons-la à l'ensemble de l'Europe", a-t-il lancé, en présentant une série de propositions pour relancer le projet européen.

Fixer un "juste prix" pour le carbone. Pour le chef de l'État, L'Europe doit être "à l'avant-garde" de la transition écologique et pour cela il convient de créer une taxe carbone à ses frontières, a-t-il déclaré. "Il nous faut une taxe aux frontières de l’Europe sur le carbone, c’est indispensable", a déclaré le président français. Il a également proposé de fixer au niveau européen un "juste prix" pour le carbone - dont les échanges permettent de pénaliser les industries polluantes - "suffisamment élevé" pour encourager la transition écologique, d'au moins 25 à 30 euros la tonne. "L'Europe a besoin de ce marché unifié pour mettre en place ce modèle", a ajouté Emmanuel Macron.