Une voiture fonce dans la foule près de Boston : au moins trois morts

  • A
  • A
Une voiture fonce dans la foule près de Boston : au moins trois morts
@ AFP
Partagez sur :

D'après les premiers éléments, rien ne suggère l'acte intentionnel ou terroriste. Des médias locaux avancent un bilan de trois morts.

Trois personnes ont péri mercredi lorsqu'une voiture a subitement accéléré dans la foule qui assistait à une vente aux enchères automobile près de Boston, selon un bilan encore provisoire des autorités du Massachussets (nord-est).

Les premiers éléments suggèrent une cause accidentelle. "A ce stade, aucun élément ou information ne suggère que l'incident a été causé par un acte intentionnel ou terroriste. Toutes les informations suggèrent une cause accidentelle", a indiqué la police de l'Etat. "Les informations préliminaires suggèrent qu'il s'agit d'un tragique accident", a confirmé de son coté la procureure locale, Marian Ryan, lors d'une conférence de presse. Elle a confirmé que trois personnes, un homme et deux femmes, était mortes dans cet accident qui s'est déroulé à Billerica, à 35 km au nord-ouest de Boston. Neuf personnes ont été transportées à l'hôpital, dont deux sont entre la vie et la mort, a-t-elle ajouté.

Un employé septuagénaire au volant. L'incident s'est déroulé en milieu de matinée mercredi, lors d'une vente aux enchères automobile organisée par la société Lynnway Auto Auction et à laquelle participaient plusieurs centaines de personnes, a ajouté Marian Ryan. Une des voitures mises aux enchères, conduite par un employé septuagénaire de Lynnway, a subitement accéléré, renversant certains des acheteurs potentiels, rassemblés dans des espaces clairement délimités pour voir passer les voitures proposées, a expliqué Mme Ryan. La voiture s'est arrêtée après avoir heurté un des murs du bâtiment.

Les autorités ignorent pour l'instant pourquoi il a subitement accéléré ou ce qui a pu lui faire perdre le contrôle du véhicule. "C'était horrible, horrible", a déclaré un témoin, Geraldo DeLima, cité par le Boston Globe. "Un type a accéléré à la fin de la vente, renversant des gens (...) tout le long (du bâtiment où se déroulait) la vente, avant de heurter les murs", a-t-il ajouté.