Iran : 39 morts dans le crash d'un avion à Téhéran

  • A
  • A
Iran : 39 morts dans le crash d'un avion à Téhéran
@ REUTERS/Gleb Garanich
Partagez sur :

CATASTROPHE - Un avion de ligne intérieur s'est écrasé près de l'aéroport de Téhéran. L'accident serait lié à la coupure d'un des deux moteurs.

39 personnes sont mortes dimanche matin dans le crash d'un avion d'une compagnie aérienne iranienne près de l'aéroport Mehrabad de Téhéran, selon la télévision d'Etat et des agences de presse locales. L'avion, qui venait de décoller de Mehrabad, effectuait une liaison entre Téhéran et la ville de Tabass (est). Il s'est écrasé à 9h18 locales (4h48 GMT) dans le quartier résidentiel d'Azadi, à moins de cinq kilomètres de l'aéroport.

 >> A LIRE AUSSI - Crash du MH17 : 23 victimes identifiées

Un nombre de morts incertains. Les médias iraniens avaient dans un premier temps annoncé la mort des 48 passagers à bord de l'appareil, un Iran-140 à destination de Tabas, dans le nord-est du pays. Mais ils ont par la suite indiqué que certains passagers avaient été blessés et transférés dans des hôpitaux dans un état critique.

L'agence de presse officielle Irna a fait état de huit à neuf survivants. L'un d'eux a repris conscience, a-t-elle ajouté en citant un médecin. La télévision d'Etat a de son côté parlé de 39 morts et 9 blessés dans un état critique. Selon l'agence Isna, cinq d'entre eux sont décédés après leur arrivée à l'hôpital.

>> A LIRE AUSSI - Boeing veut faire planer ses avions avec du tabac

L'accident lié à la coupure d'un des deux moteurs. Selon la télévision d'Etat, le pilote a constaté un problème technique quatre minutes après le décollage et a essayé de ramener à l'aéroport l'Iran-140, une version assemblée en Iran de l'Antonov An-140 de conception ukrainienne. Mais le bimoteur à hélices de 50 places s'est écrasé sur une route du quartier résidentiel d'Azad, dans l'ouest de la capitale iranienne, à 9h18 locales. Irna attribue l'accident à la coupure d'un des deux moteurs de l'avion.

Le secteur aérien iranien fragilisé. Les sanctions internationales imposées à l'Iran en raison de son programme nucléaire ont sérieusement affecté le secteur aérien iranien, privé de pièces détachées pour ses avions, ce qui a entraîné de nombreux accidents ces dernières années. L'aéroport Mehrabad accueille principalement des vols intérieurs.