Une Pussy Riot reprend sa grève de la faim

  • A
  • A
Une Pussy Riot reprend sa grève de la faim
Maria Aliokhina, l'une des deux militantes emprisonnées du groupe russe Pussy Riot, a retiré vendredi une demande de remise de peine en signe de soutien à sa camarade hospitalisée pour une grève de la faim.@ Reuters
Partagez sur :

Nadejda Tolokonnikova a repris vendredi sa grève de la faim et a été hospitalisée.

Nadejda Tolokonnikova, l'une des deux jeunes femmes emprisonnées du groupe contestataire russe Pussy Riot, a repris vendredi sa grève de la faim après avoir été transférée de l'hôpital dans la colonie dont elle a dénoncé les conditions de détention, a annoncé son époux. "Aujourd'hui Nadia (diminutif de Nadejda) a repris sa grève de la faim après avoir été transférée dans la colonie IK-14", a annoncé Piotr Verzilov dans un communiqué.

Maria Aliokhina, la deuxième militante emprisonnées du groupe, a par ailleurs retiré vendredi une demande de remise de peine en signe de soutien à sa camarade hospitalisée. "Je n'ai pas moralement le droit de prendre part à cette audience alors que mon amie et camarade emprisonnée Nadejda Tolokonnikova n'a pas cette chance", a déclaré Maria Aliokhina devant un tribunal de Nijni Novgorod.

Maria Aliokhina et Nadejda Tolokonnikova purgent une peine de deux ans de prison pour une prière "punk" entonnée en février 2012 dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou afin de demander le départ du président Vladimir Poutine.