Une pluie de méduses, la Tour Eiffel en Chine : une année en images

  • A
  • A
Une pluie de méduses, la Tour Eiffel en Chine : une année en images
Des migrants africains ont décidé de quitter définitivement le centre de détention ouvert inauguré début décembre au sud d’Israël.
Partagez sur :

LES PHOTOS INÉDITES DE 2013 - Grands événements ou petits riens, découvrez avec Europe1.fr des images passées inaperçues.

L'actualité emporte parfois tout sur son passage. Europe1.fr vous propose une séance de rattrapage en images de l’année 2013. Un tour d'horizon d'événements du monde à travers des clichés beaux ou forts, et surtout inédits.

JANVIER

territoires palestiniens, REUTERS

Territoires palestiniens. Ces Palestiniens se protègent des gaz lacrymogènes lancés par les forces de sécurité israéliennes à Bethléem, le 24 janvier 2013. Des affrontements ont éclaté dans la zone après la mort d’une jeune femme palestinienne et d’un adolescent de 16 ans, qui s'étaient faits tirer dessus par des soldats israéliens.

FÉVRIER

Estonie REUTERS

Estonie. Rien ne vaut un bon sauna pour se réchauffer en plein hiver. Et comme plus on est de fous, plus on rit, plus de 600 personnes ont participé au marathon européen du sauna à Otepaa, le 10 février 2013, qui consistait à visiter une vingtaine de saunas dans un rayon de 100 kilomètres.

MARS

kenya, REUTERS

Kenya. Ces Masaï font la queue pour aller voter lors de l’élection présidentielle organisée en mars au Kenya.  Un mois plus tard, la Cour suprême du pays annonçait la victoire de justesse de Uhuru Kenyatta, après avoir rejeté les recours déposés par son adversaire, Raila Odinga.

AVRIL

corée du sud, REUTERS

Corée du Sud. Ces drôles d’astronautes ne sont pas sur la Lune : il s’agit de soldats américains du 23e bataillon chimique en pleine démonstration en Corée du Sud. Cette unité avait quitté le pays en 2004, mais 250 soldats y sont retournés en 2013 pour soutenir les troupes sud-coréennes, sur fond de tensions avec le nord.

MAI

Canada, REUTERS

Canada. Cet enfant reste bouche bée devant cet énorme aquarium à Vancouver, sur la côte ouest du Canada, inauguré en mai 2013. A l’intérieur, pas moins de 2.000 méduses, à admirer de loin, puisque ces animaux sont parmi les plus dangereux du monde.

JUIN

hongrie, REUTERS

Hongrie. Ce panneau presque submergé est une partie d’un arrêt de tramway de Budapest. Après la crue du Danube, la capitale hongroise s’est retrouvée sous les eaux à la mi-juin 2013.  Des inondations impressionnantes, qui n’ont toutefois fait aucune victime et n’ont occasionné que peu de dégâts.

JUILLET

inde, REUTERS

Inde. C’est la fin d’une époque : le 15 juillet 2013, l’Inde a mis fin à son service de télégramme, qui existait depuis plus de 160 ans, et rendu obsolète par les téléphones portables et Internet. Cette salle utilisée pour archiver les télégrammes, à Mumbai, ne sert donc désormais plus qu’aux employés désireux de faire la sieste.

AOÛT

chine REUTERS

Chine. Il règne comme une ambiance de fin du monde à Tianducheng, un projet immobilier développé à Hangzhou, au sud de Shanghai. Cette ville construite à partir de rien en 2007 se voulait une réplique de Paris. Mais même sa Tour Eiffel de 108 mètres de haut n’a jamais réussi à attirer les dizaines de milliers d’habitants attendus, et Tianducheng est aujourd’hui considérée comme une ville fantôme.

SEPTEMBRE

syrie, REUTERS

Syrie. A Alep, dans le nord de la Syrie, les membres du bataillon "mère Aïcha" s’entraînent au maniement des armes. La particularité de cette unité qui combat le régime de Bachar al-Assad ? Elle est composée uniquement de femmes.

OCTOBRE

pérou, REUTERS

Pérou. C’est la tradition : le jour de la Saint-François d’Assises, saint patron des animaux, on bénit les compagnons à quatre pattes, comme ces chiens habillés pour l’occasion à Lima, au Pérou.

NOVEMBRE

Bulgarie, REUTERS

Bulgarie. Masques à gaz et pistolets en carton : ces étudiants bulgares ont le sens de la mise en scène pour leur manifestation organisée le 20 novembre 2013 devant le Parlement à Sofia, pour protester contre la corruption, les salaires trop bas et le chômage trop élevé.

DÉCEMBRE

israel, REUTERS

Israël. Des migrants africains ont décidé de quitter définitivement le centre de détention inauguré début décembre au sud d’Israël. D’après une nouvelle législation, les autorités ont le droit de placer en détention tout migrant africain entrant illégalement sur le territoire. Dans ces nouveaux centres, les migrants peuvent sortir pendant la journée, mais ils doivent y retourner pour la nuit.