Une naissance miraculeuse aux Philippines

  • A
  • A
Une naissance miraculeuse aux Philippines
@ Reuters
Partagez sur :

Le petite fille qui portera le nom de sa grand-mère, disparue depuis le passage du typhon Haiyan.

Allongée sur une simple planche de bois, au milieu des débris dans un centre médical de fortune, Emily Sagalis a donné naissance à une petite fille. Cette dernière portera le nom de sa grand-mère, disparue depuis le passage du typhon Haiyan sur le centre des Philippines.

"Bea Joy, en l'honneur de ma mère". La petite est née lundi, dans un bâtiment de l'aéroport de Tacloban, une des villes les plus touchées par la tempête. Le local a été transformé à la hâte en centre médical mais le sol est jonché de débris, bouts de métal tordus, bris de verre, morceaux de bois... "Elle est si belle. Je vais l'appeler Bea Joy, en l'honneur de ma mère, Beatriz", chuchote Emily Sagalis, 21 ans, quelques heures après avoir donné naissance.

Sa mère emportée par les vagues. Sa mère a été emportée lorsque des vagues de plusieurs mètres de haut générées par Haiyan se sont abattues sur la maison familiale près de Tacloban, capitale de l'île de Leyte, située sur la partie orientale du centre de l'archipel. La jeune femme n'a pas revu sa mère depuis, dit-elle. Les autorités craignent quelque 10.000 morts sur Leyte et plusieurs centaines sur les îles voisines. Si ce bilan provisoire se vérifie, Haiyan sera la catastrophe naturelle la plus meurtrière de l'histoire récente des Philippines.