Une Japonaise morte de froid après 15 ans de séquestration par ses parents

  • A
  • A
Une Japonaise morte de froid après 15 ans de séquestration par ses parents
Le couple a fini par reconnaître les faits devant la police (illustration). @ TOSHIFUMI KITAMURA / AFP
Partagez sur :

Un couple japonais a été arrêté après la mort de sa fille de 33 ans, séquestrée à domicile pendant la moitié de sa vie en raison de son handicap mental.

La police a arrêté un couple d'Osaka, au Japon, soupçonné d'avoir séquestré à domicile leur fille pendant plus de 15 ans, avant que celle-ci meure de froid, à l'âge de 33 ans, ont rapporté mercredi des médias locaux. Les deux parents, âgés d'une cinquantaine d'années, ont avoué avoir enfermé leur fille dans une petite chambre de 3m² de leur maison depuis qu'elle avait 16 ou 17 ans, selon l'agence de presse Kyodo. Ils se sont rendus d'eux-mêmes à la police après la mort de leur fille.

En état de malnutrition extrême. Une autopsie du corps a révélé que la jeune femme était morte de froid et qu'elle était dans un état de malnutrition extrêmement sévère, pesant à peine 19 kilos pour 1m45. Les parents ont déclaré aux enquêteurs qu'ils avaient décidé d'enfermer leur fille parce qu'elle était handicapée mentale et qu'elle se comportait de manière violente, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK. Ils la nourrissaient seulement une fois par jour, selon les médias.

Un interphone pour communiquer. Ses parents pouvaient communiquer avec elle via un interphone fixé dans la chambre, et ils avaient aussi installé une dizaine de caméras de surveillance autour de leur maison afin, peut-être, de s'assurer que personne ne découvre leur secret, selon le quotidien Yomiuri Shimbun. Adjacente à leur maison, la petite pièce était équipée d'une toilette de fortune reliée par un tuyau à un réservoir d'eau placé dehors, et n'était pas chauffée.