Une heure sans lumière pour la planète

  • A
  • A
Une heure sans lumière pour la planète
@ REUTERS
Partagez sur :

Villes et monuments étaient invités à éteindre leurs lumières à 20h30 samedi pour la Earth Hour.

De la place Tahrir au Caire en passant par la Tour Eiffel à Paris jusqu'à l'Empire State Building de New York, plusieurs millions de terriens ont eu une pensée pour la planète durant soixante minutes samedi. A l'initiative de WWF, des milliers de villes quelque 150 pays ont éteint leurs lumières en signe d'engagement pour lutter contre le réchauffement climatique à l'occasion de l'opération annuelle Earth Hour, à 20h30 heure locale.

L'ISS éteindra ses lumières

La sixième édition de cette opération a compté cette année quelques nouveaux arrivants comme la Libye, l'Irak et la station spatiale internationale qui a suivi la vague d'extinction des lumières sur son parcours autour du globe. Un astronaute devait même photographier l'opération de l'espace.

Les îles Samoa, dans le Pacifique, ont comme toujours été les premières à éteindre les lumières, suivies de la Nouvelle-Zélande, dont les villes se sont brutalement assombries. A Sydney, la ville qui a lancé l'opération en 2007, le pont de la baie et l'Opéra ont été plongés dans le noir samedi soir, ainsi que la plupart des gratte-ciel de la ville, sous les regards d'habitants venus pique-niquer sur le port au clair de lune.

Après l'Australie, ce fut être au tour de l'Asie de plonger dans l'obscurité, notamment la grande tour de Tokyo, la Taipei 101 de Taïwan et la Grande Muraille de Chine. A Singapour, ce sont 32 centres commerciaux et plus de 370 sociétés qui ont être plongés dans le noir, et aux Philippines, des centaines de commissariats.

Paris, une ville participante

Les lumières se sont enuite éteinte à Dubaï et au Moyen-Orient. Puis, en Europe. A Paris, la Tour Eiffel, l'Elysée et le Musée du Louvre y notamment participé. A Rome, la coupole de la Basilique Saint-Pierre a été plongée dans le noir, à Londres c'était le cas pour Buckingham Palace et à Barcelone pour la Sagrada Familia.

L'an dernier, 5.251 villes et 1,8 milliard de personnes dans 135 pays y avaient pris part, selon le WWF.