"Une explosion puissante et sourde"

  • A
  • A
"Une explosion puissante et sourde"
@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Le journaliste Boris Thiolay se trouvait près du café Argana à Marrakech.

Le journaliste Boris Thiolay était à Marrakech, en reportage, au moment où une explosion a eu lieu jeudi en milieu de journée. Il se trouvait place Jamaâ el-Fna, à quelques mètres du café Argana, soufflé par la déflagration. Il témoigne dans Europe 1 Soir.

"J'étais sur le point de quitter Marrakech, en train de boire un dernier thé sur la place Jamaâ el-Fna. Il y avait beaucoup de monde car on approchait de midi. Le café où j'étais se trouve à 150 mètres environ du café Argana où a eu lieu l'explosion", raconte Boris Thiolay sur Europe 1.

"Une explosion assez puissante, sourde", a décrit Boris Thiolay :

20 minutes après, la vie avait repris son cours

Le journaliste décrit ensuite "une fumée noire qui s'est échappée au dessus des souks". Un bref mouvement de panique a traversé la place Jamaâ el-Fna avant que "des centaines de curieux, des enfants, des jeunes sur des mobylettes, accourent vers le lieu de l'explosion pour voir de quoi il s'agissait", précise-t-il. Plus surprenant, une vingtaine de minutes après l'explosion, la vie avait repris son cours dans certains coins de Marrakech, rapporte Boris Thiolay.

Après avoir évoqué une explosion accidentelle, les autorités marocaines parlent désormais d'attentat commis par un kamikaze. "Les officiels disent maintenant qu'un homme, qui portait a priori un maillot du Real Madrid, serait monté sur la terrasse du premier étage. Il avait vraisemblablement un sac. Il se serait assis à la terrasse, aurait posé cet objet sur ses genoux. Il aurait ensuite passé commande d'une boisson, et entre le temps de la commande et le retour du serveur, l'explosion se serait produite", détaille Boris Thiolay. Des enquêteurs de la police scientifique marocaine effectuent des prélèvements et se concentrent visiblement sur un point de la terrasse.

"On vise le tourisme à Marrakech et au Maroc"

"La place Jamaâ el-Fna, c'est le coeur battant de Marrakech. Toute la journée, il y a des milliers de touristes étrangers, qui se baladent dans les souks, juste derrière ce restaurant. Pour les autorités locales, il ne fait pas de doute qu'on vise le tourisme à Marrakech et au Maroc", analyse Boris Thiolay.