Une ex-pop star présidente de l'Irlande ?

  • A
  • A
Une ex-pop star présidente de l'Irlande ?
L'ex-chanteuse a fait partie du jury de l'émission "The All Ireland Talent Show"@ Reuters
Partagez sur :

La gagnante de l'Eurovision de 1970 figure parmi les sept candidats à l'élection du 27 octobre.

Ils sont atypiques, c'est le moins que l'on puisse dire. Un militant des droits des homosexuels, un ancien responsable de l'Armée républicaine irlandaise et une ancienne gagnante du concours de l'Eurovision figurent parmi les sept candidats à l'élection à la présidence irlandaise prévue le 27 octobre prochain.

Parmi les candidatures qui se dégagent, celle du sénateur David Norris. L'homme, spécialiste du romancier irlandais James Joyce, a ouvertement reconnu son homosexualité, ce qui fait de sa candidature un évènement dans un pays aussi catholique et conservateur.

Mis en cause début août dans une affaire de viol sur mineur impliquant en 1992 son ex-compagnon Ezra Yitshak, David Norris a failli jeter l'éponge. Pour relancer sa campagne, il a récemment affirmé que son retour "serait le plus grand come-back de l'histoire politique irlandaise".

"C'est très intense", a-t-il lancé à l'émission On The Late Late Show :

Un sondage paru dans le dernier Sunday Business Post le donne en tête avec 21% des intentions de vote. Mais sa victoire n'est pas pour autant assurée, en raison du système de transferts de voix qui s'opère lorsqu'aucun candidat n'obtient la majorité absolue. 

Juste derrière lui dans ce sondage, le travailliste Michael D. Higgins avec 18% des intentions de vote. Il devance d'une courte tête Martin McGuinness (16%), candidat du parti nationaliste de gauche Sinn Féin, vice-Premier ministre nord-irlandais. Une candidature qui n'a pas manqué de susciter la controverse du fait de son rôle au sein de l'Armée républicaine irlandaise, l'IRA. 

"Au Nord, nous avons réussi une transformation incroyable. Je pense que nous avons uni non seulement l'Irlande du Nord, mais toute l'Irlande derrière le processus de paix", a-t-il déclaré mercredi sur la radio RTE .

"Je suis fier d'être irlandais" :

Elle avait offert à l'Irlande, sa première victoire à l'Eurovision en 1970 avec la chanson All Kinds of Everything. Dana Rosemary Scallon aujourd'hui âgée de 60 ans, souhaite elle aussi conquérir le poste de chef de l'Etat irlandais. L'ancienne chanteuse n'en est pas à son premier coup d'essai. En 1997, elle s'était déjà présentée. En vain. En 1999, elle devient députée européenne mais poursuit ses activités artistiques en fondant en 2006 sa propre maison de disques. 

Sa victoire à l'Eurovision, c'était en 1970 :

D'autres personnalités espèrent succéder à Mary McAleese, première présidente irlandaise née en Irlande du Nord et restée 14 ans à son poste. Parmi eux, le député européen Gay Mitchell du Fine Gail, l'homme d'affaires Sean Gallagher et Mary Davis, qui avait organisé les "jeux Olympiques spéciaux" pour déficients mentaux en Irlande en 2003.

Cette course à la présidence est d'autant plus "atypique" que le poste de chef de l'Etat n'est qu'honorifique en Irlande.