Une entreprise britannique autorise les congés pour règles douloureuses

  • A
  • A
Une entreprise britannique autorise les congés pour règles douloureuses
Les femmes pourront prendre trois jours de congés payés pendant leurs règles. @ FLORIAN DAVID / AFP
Partagez sur :

Les employées de "Coexist" peuvent désormais rester chez elle pendant leurs menstruations. La gérante de la société entend soulever un tabou. 

Prendre quelques jours de congés pendant ses règles. C'est l'initiative d'une entreprise britannique, qui préconise à ses employées de travailler à la maison ou de prendre trois jours de congés payés pendant leurs règles douloureuses. "J'ai géré beaucoup de femmes durant ma carrière et j'en ai vu certaines pliées en deux pendant leurs règles. Elles se sentent coupables et ont honte de prendre des jours de congé et restent assises à leur bureau en silence sans reconnaître qu'elles souffrent", explique la codirectrice de "Coexist", Bex Baxter, au Bristol Post.

Soulever un tabou. Bex Baster, qui témoigne de ses souffrances personnelles au Toronto Star, se dit beaucoup plus productive dans le travail après deux jours de congés pris pendant ses règles. L'entreprise d’événementiel basée à Bistrol veut soulever un tabou. "Coexist", qui emploie 17 femmes sur un effectif de 24 personnes, organise le 15 mars un séminaire avec 50 sociétés sur le thème : "S'engager pour une politique des règles : valoriser les cycles naturels au travail". 3 à 10% des femmes souffrent véritablement d'un syndrome prémenstruelle, rappelle Madame Figaro. Et plus d'une femme sur dix aurait déjà manqué l'école ou le travail à cause de leurs règles.