Une énigme vieille de 18 ans résolue grâce à Internet

  • A
  • A
Une énigme vieille de 18 ans résolue grâce à Internet
@ http://imgur.com/5iQ4aoQ
Partagez sur :

LA BELLE HISTOIRE - Des internautes ont décodé une carte laissée par la grand-mère de "JannaK" peu avant sa mort.

Une énigme vieille de plus de 15 ans... résolue en 15 minutes grâce à Internet. C'est en substance la belle histoire survenue lundi dernier. Une internaute surnommée "Jannak" a demandé aux membres de la communauté du site Ask Metafilter de résoudre une énigme laissée par sa grand-mère lors de sa mort en 1996. Les deux dernières semaines précédant sa mort, cette avait laissé des fiches remplies de lettres, rapporte Slate. A l'époque, ses petits-enfants, âgés d'une dizaine d'années, n'étaient pas parvenus à les déchiffrer. Après avoir retrouvé ses lettres, "JannaK" a donc proposé aux internautes de l'aider. Ces derniers ont découvert très rapidement que les première lettres de chaque mot correspondent à des début de prière.

"20 cartes remplies de lettres manuscrites". "Ma grand-mère est morte en 1996 d’un cancer qui a évolué rapidement. Elle ne communiquait plus les deux dernières semaines mais, pendant cette période, elle a laissé au moins 20 cartes remplies de lettres manuscrites. Mes cousins et moi avions entre 8 et 10 ans à l’époque, et nous pensions qu’elle nous laissait un code. Nous avons cherché à le comprendre pendant quelques mois en essayant des codes de substitution, mais ça n’a pas abouti. Mon père a retrouvé une des cartes l’autre jour, j’adore les puzzles et j’ai envie de m’attaquer à nouveau à ce mystère", indique "JannaK" sur le site Ask Metafilter.

"AAA" devient "Amen, Amen, Amen". Cette dernière indique qu'elle avait remarqué à l'époque la répétition de lettres majuscules, comme "PAGA" ou "TYAGF". "JannaK pensait qu'il s'agissait de paroles de chansons. Et elle n'était pas loin de la vérité. En douze minutes, les premières réponses tombent. Selon les internautes, les lettres utilisées correspondent aux premières lettres de prières. "AAA" signifierait donc "Amen, Amen, Amen". Et le mystérieux "TYAGF" correspondrait à "Thank you Almighty God for...", soit en français : "Merci Seigneur Tout Puissant Pour...". Mais encore, "OFWAIHHBTN", serait une suite des premières lettres des mots qui composent le "Notre Père", "Our Father who art in Heaven, hallowed be thy name", soit en français : "Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié".

Les internautes se penchent toujours sur cette énigme pour parvenir à déchiffrer l'intégralité de la lettre.