Une cloche nommée Vaclav pour rappeler la mémoire de Vaclav Havel

  • A
  • A
Une cloche nommée Vaclav pour rappeler la mémoire de Vaclav Havel
Vaclav Havel, président de la République tchèque entre 1989 et 2003, est mort en 2011@ MICHAL CIZEK / AFP
Partagez sur :

La cloche nommée "Vaclav" en mémoire de Vaclav Havel, dissident devenu président de la République tchécoslovaque puis tchèque, a été installée dans une église de Prague.

En mémoire du dissident devenu président de la République tchécoslovaque puis tchèque, une cloche nommée "Vaclav" a été solennellement suspendue dimanche dans une tour de l'église Saint Gall à Prague. Le dramaturge-dissident Vaclav Haval est devenu chef de l'Etat tchécoloslovaque entre 1989 et 2003. Il est décédé en 2011 à l'âge de 75 ans. 

La cloche bénie par un ancien compagnon de prison. "Que cette cloche, avec ses sons, appelle les vivants pour qu'ils soient du côté des droits civiques et des droits de l'Homme, du côté de l'humanisme et de la liberté", a déclaré Dagmar Havlova, la veuve de l'ancien chef de l'Etat. "Que ses sons pleurent les morts pour qu'aucun de ceux qui ont payé leur tribut en faveur de notre liberté ne soit oublié", a-t-elle ajouté, devant la foule rassemblée aux pieds de la cathédrale Saint Guy, au Château de Prague. 

Financée grâce à une collecte de fonds, la cloche a été bénie dimanche en début d'après-midi par l'archevêque de Prague Dominik Duka, lors d'une messe dans la cathédrale. Tout comme Vaclav Havel qui a passé au total cinq ans dans les geôles communistes avant 1989, Dominik Duka était prisonnier politique sous l'ancien régime totalitaire. Les deux hommes se sont rencontrés pour la première fois en 1981, en prison.

La cloche "Vaclav" a été coulée en décembre dernier dans la fonderie Grassmayr à Innsbruck en Autriche, ville où l'ancien président tchèque avait subi in extremis en 1998 une intervention chirurgicale éprouvante, suite à une perforation intestinale.

Après la messe, la cloche a été transportée à l'église Saint Gall, sur une voiture traînée par des chevaux et accompagnée de milliers de Pragois. Fondée au XIIIe siècle, l'église Saint Gall située dans la Vieille Ville de Prague devint un siècle plus tard l'un des centres des efforts réformateurs. L'édifice obtint son actuel aspect baroque au XVIIe siècle où il fut reconstruit pour les besoins du couvent des Carmes.