Une cinquantaine d'ex-militaires américains contre l'interdiction des transgenres

  • A
  • A
Une cinquantaine d'ex-militaires américains contre l'interdiction des transgenres
Dans une lettre ouverte au président, les 56 anciens responsables militaires estiment que l'interdiction est susceptible de "causer d'importantes perturbations".@ NIKOLAY DOYCHINOV / AFP
Partagez sur :

Jeudi dernier sur Twitter, Donald Trump a annoncé que les personnes transgenres ne seraient pas acceptées dans l'armée américaine.

56 anciens généraux, amiraux et autres haut-gradés de l'armée américaine ont proclamé mardi leur opposition à l'interdiction des soldats transgenres dans l'armée annoncée par Donald Trump, la jugeant source de perturbations et d'impréparation.

"Je ne vais pas rompre cette confiance". Le commandant des garde-côtes américains, l'amiral Paul Zukunft, a par ailleurs apporté mardi son soutien aux membres transgenres de ses services, lors d'une apparition publique à Washington. "Nous avons investis en vous, et vous avez investis dans les garde-côtes", a-t-il déclaré. "Et je ne vais rompre cette confiance". Donald Trump a annoncé jeudi dernier sur Twitter que le gouvernement américain n'accepterait ni n'autoriserait les personnes transgenres à s'engager dans l'armée américaine, restaurant une interdiction qui avait été abolie en 2016. 

"D'importantes perturbations" à prévoir. Dans une lettre ouverte au président, les 56 anciens responsables militaires estiment que l'interdiction est susceptible de "causer d'importantes perturbations", de priver l'armée de certains de ses talents et de "dégrader la préparation" des troupes. "Les Américains patriotiques et transgenres qui servent - et qui veulent servir - ne doivent pas être rejetés, privés de soins médicaux nécessaires ou forcés de compromettre leur intégrité ou de cacher leur identité", écrivent-ils.