Une candidate au djihad en Syrie arrêtée à l'aéroport de Madrid

  • A
  • A
Une candidate au djihad en Syrie arrêtée à l'aéroport de Madrid
@ AFP
Partagez sur :

Une Espagnole de 22 ans qui s'apprêtait à partir en Turquie a été interpellée à l'aéroport de Madrid, en tant que candidate présumée au djihad en Syrie.

Une Espagnole de 22 ans qui s'apprêtait à partir en Turquie a été interpellée mardi matin à l'aéroport de Madrid, en tant que candidate présumée au djihad en Syrie, a annoncé mardi la direction de la Garde civile espagnole.

Elle voulait rejoindre Daesh. La jeune femme a été arrêtée très tôt à l'aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas pour "sa présumée relation avec des activités terroristes djihadistes". "Cette femme avait l'intention de voyager vers la Turquie puis de se rendre en Syrie afin de rejoindre les rangs de Daesh" (acronyme arabe de l'organisation Etat islamique, EI), a assuré la Garde civile, dans un communiqué. "La détenue, une citoyenne espagnole de 22 ans, résidant dans la province de Huelva (en Andalousie, extrême sud-ouest) avait connu un processus de conversion à l'islam le plus extrême et supposément entretenu des contacts sur internet avec des éléments radicaux", a ajouté la même source.

Repérée grâce à une enquête. Les enquêtes en cours sur "les liens et communications que le groupe terroriste Daesh entretient avec des résidents en Espagne" ont permis de connaître ses intentions, selon ce texte. La Garde civile insiste sur l'importance d'enregistrer et d'analyser ce type de communications sur le réseau: "cela permet non seulement de freiner le flux des personnes qui s'enrôlent dans les organisations terroristes" mais aussi "de connaître les consignes et instructions que les groupes terroristes envoient à ceux qui les suivent en Occident et de détecter la préparation d'actions terroristes", a-t-elle écrit.