Une campagne choc de l'ONU pour les femmes

  • A
  • A
Une campagne choc de l'ONU pour les femmes
@ CAPTURE D'ECRAN GUTEWERBUNG.NET/ONU-WOMEN
Partagez sur :

Une campagne d'une agence de l'ONU pour la défense des droits des femmes s'appuie sur les requêtes les plus fréquentes dans Google.

"Les femmes ne devraient pas travailler", "conduire" ou "parler à l'église". Ces affirmations sexistes sont issues des recherches les plus populaires sur Google, reproduites par une agence de l'ONU pour une campagne sur la défense des droits des femmes, indique le Time.

Les images montrent des visages de femmes bâillonnées par la barre de recherche de Google, avec ces mots : "les femmes devraient...", "les femmes ne devraient pas...", suivis des suggestions du moteur de recherche, qui s'appuie sur les termes les plus demandés. En-dessous, une mention : "les femmes ne devraient plus subir de discrimination", ou encore "les femmes ne peuvent accepter les choses telles qu'elles sont".

-------------------

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

EN FRANCE - Quelle loi pour l'égalité femmes-hommes ?

JUSTICE - Premières sanctions pour inégalités salariales

INSOLITE - Des mormones féministes en pantalon

GRANDE-BRETAGNE - Victoire des "suffragettes" de Birmingham