Une amende pour Mgr Williamson

  • A
  • A
Une amende pour Mgr Williamson
@ REUTERS
Partagez sur :

"Je pense que les chambres à gaz n'ont pas existé", avait dit l'évêque catholique intégriste.

Richard Williamson, 70 ans, n’a pas fait le déplacement. L’évêque catholique intégriste britannique a donc été condamné en son absence, vendredi, en Allemagne. Jugé pour "incitation à la haine raciale", il a écopé d’une simple amende de 10.000 euros. Il risquait une peine de prison de cinq ans au maximum.

Des propos négationnistes

C’est dans une interview réalisée à Ratisbonne, dans le sud de l'Allemagne, que Mgr Williamson avait déclaré : "Je pense que les chambres à gaz n'ont pas existé (...) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs sont morts dans les camps de concentration nazis, mais pas comme ça (...) Je ne pense pas que six millions de Juifs aient été gazés".

Pour sa défense, Richard Williamson a assuré que ses propos, diffusés sur une télévision suédoise, n'étaient destinés qu'à être entendus en Suède. La juge allemande a rétorqué qu'il était coupable parce qu'il s'était exprimé sur le sol allemand, et parce qu'il "pouvait escompter que ses propos feraient scandale".

La "solidarité" de Benoît XVI

Les déclarations de Mgr Williamson avaient déclenché une très vive polémique entre l’Allemagne et le Vatican, et au sein même de l’Eglise. Car Benoît XVI était alors en train de lever l’excommunication qui pesait alors sur l’évêque intégriste.

Malgré les pressions diplomatiques, le pape avait exprimé sa "pleine et indiscutable solidarité" avec les juifs et avait condamné la négation de la Shoah. Mais il n’était pas revenu sur la réintégration de Mgr Williamson au sein de l’Eglise.