"Une ambiance très étrange" à Abidjan

  • A
  • A
"Une ambiance très étrange" à Abidjan
@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - Le retour à la normale est très timide dans la capitale économique de Côte d’Ivoire.

Au lendemain de l’arrestation de Laurent Gbagbo, un semblant de vie a repris dans la ville d’Abidjan, capitale économique de Côte d’Ivoire, dans le chaos depuis plusieurs jours.

L’ambiance reste très étrange, dans une ville loin d’être sécurisée, et dans laquelle les militants d’Alassane Ouattara, désormais au pouvoir, tentent d’imposer, circulant en pick-up, une kalachnikov à la main, un minimum d’autorité.

"Une ambiance très étrange" :<iframe class="video" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/30370010" frameborder="0"></iframe>

Les taxis collectifs, baromètres de l’activité en temps normal, sont tous au garage, dans une atmosphère fantomatique. De nombreuses vitrines sont brisées et des carcasses de voitures calcinées.

A Cocody, quartier de la résidence d'Alassane Ouattara, il y a des dizaines de milliers de douilles sur le sol. La résidence de Gbagbo est interdite d’accès, totalement saccagée. Tous les habitants qui redoutent d’être taxés de pro-Gbagbo fuient le quartier.

Abidjan reste très angoissée par le spectre des règlements de comptes, car des milliers d'armes circulent dans la ville.