Une alerte attentat sur les smartphones

  • A
  • A
Une alerte attentat sur les smartphones
Les Américains recevront des alertes sur leurs smartphones, pour les prévenir de tout danger immédiat, terroriste ou naturel.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les Américains recevront des SMS pour les avertir de toute tornade ou menace d’attentat.

Le service, gratuit, a été dévoilé mardi à New York. Les Américains recevront bientôt sur leurs smartphones des textos afin de les alerter de l'imminence d'un danger, qu'il soit naturel ou terroriste, comme une tornade ou une menace d'attentat.

Il devrait y avoir trois types d'alerte : la première émanant de Barack Obama "himself", la seconde alertant d'un danger imminent, et une dernière prévenant les Américains qu'une personne a été enlevée. Les deux derniers types d’alerte peuvent être désactivés, mais pas la présidentielle.

Mis en service dès fin 2011

Baptisé "Personal Localized Alerting Network", ou PLAN, pour "Réseau d'alerte personnelle localisée", il devrait d’abord être mis en service à New York fin 2011, puis étendu au reste des Etats-Unis d’ici avril 2012.

Seuls les Américains dotés de smartphones ayant un contrat auprès d'un des quatre principaux opérateurs (AT&T, Sprint, T-Mobile et Verizon) pourront bénéficier de ce service.

Des alertes "peu fréquentes"

"PLAN peut tout changer. Lors de catastrophes, comme les tornades qui ont récemment touché l'Alabama, être prévenu quelques minutes, ou même quelques secondes, avant que les tornades n'arrivent peut sauver des vies", a expliqué Julius Genachowski, président de l'autorité américaine des télécommunications (FCC), cité dans un communiqué.

"Nous ne nous attendons pas à ce que les alertes soient très fréquentes", a-t-il prévenu cependant, dans le New York Times mardi, "elles seront réservées pour quand elles sont vraiment indispensables, pour les tornades ou pour des désastres comme le 11-Septembre".

Pour le maire de New York Michael Bloomberg, cité par Daily News, il s’agit "d’utiliser la technologie pour aider à la sécurité des gens ».