Un voleur de smartphones à Coachella retrouvé grâce à l'application "Find my Phone"

  • A
  • A
Un voleur de smartphones à Coachella retrouvé grâce à l'application "Find my Phone"
Une centaine de portables ont été volés par le malfaiteur au festival Coachella.@ NEILSON BARNARD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Un homme qui a dérobé une centaine de téléphones portables au festival Coachella, aux États-Unis, a été retrouvé grâce à une application de géolocalisation.

Un homme soupçonné d'avoir volé une centaine de smartphones lors de la grand-messe musicale de Coachella, en Californie, a été localisé puis arrêté vendredi grâce à l'application "Find my Phone", utilisée par des festivaliers anxieux de retrouver leur précieux appareil. "Plusieurs festivaliers ont remarqué que leur téléphone portable avait disparu et ont activé la fonction 'Find my Phone', qui donne la localisation GPS de l'appareil", a expliqué dans un communiqué dimanche le sergent Dan Marshall, porte-parole de la police d'Indio, où se tient l'événement musical.

Plus de 100 téléphones dérobés aux festivaliers. En suivant ces indications de géolocalisation, plusieurs victimes de vol se sont alors retrouvées sur les traces d'un homme de 36 ans originaire de New York, Reinaldo de Jesus Henao, qui a été "rapidement interpellé par la sécurité jusqu'à ce que des policiers arrivent", ajoute le communiqué publié sur le compte Twitter du sergent Marshall. Son sac à dos contenait plus de 100 téléphones portables". Le voleur présumé a été brièvement détenu pour suspicion de "vol de grande envergure" puis libéré sur versement d'une caution de 10.000 dollars.

La festival de Coachella, l'un des plus prestigieux du monde, attire quotidiennement quelque 120.000 amateurs de musique rock, folk, pop ou électro sur deux week-ends de trois jours, chaque année en avril. Le second week-end se déroulera cette année du 21 au 23 avril avec la même programmation que le premier : Radiohead, Lady Gaga, Lorde et Kendrick Lammar sont les principales têtes d'affiche.