Un vol Rio-Paris touché par la grêle

  • A
  • A
Un vol Rio-Paris touché par la grêle
@ MAXPPP
Partagez sur :

Ce Boeing 747 de la compagnie Air France a été obligé de faire demi-tour peu après son décollage. Sans dommage.

Un Boeing 747 de la compagnie Air France à destination de Paris a été obligé de faire demi-tour peu après son décollage de Rio de Janeiro mardi soir après avoir traversé un violent orage de grêle. "On avait l'impression que la carlingue était mitraillée par les grêlons. Il y avait aussi de violentes turbulences. J'ai eu la peur de ma vie", a déclaré mercredi par téléphone depuis la France, Benjamin Cano, un passager de la classe affaire.  "Air France confirme que l'équipage du vol AF443 du 12 novembre qui est parti de Rio à destination de Paris-Charles de Gaulle a décidé (...) de retourner à Rio après le décollage parce que le pare-brise de l'appareil avait été endommagé par la grêle", indique un bref communiqué de la compagnie envoyé mercredi à l'AFP.

"L'avion s'est posé à Rio à 20h38 locales. Le vol a été annulé et les passagers transférés sur des vols ultérieurs", ajoute le communiqué. "Quand on est descendu l'avion toute la carlingue était impactée. Il y avait trois énormes impacts sur le pare-brise", a raconté M. Cano, qui vit à Rio où il est propriétaire d'un hôtel. "Le pilote nous a juste dit de rester attachés. L'équipage était attaché. Je ne sais pas combien de temps ça a duré, trois, quatre minutes; beaucoup trop longtemps... Après le pilote nous a dit qu'on rentrait à Rio. L'équipage a été professionnel, allait voir tout le monde", a souligné Benjamin Cano qui se demande toutefois "pourquoi l'avion a décollé et s'il ne connaissait pas les conditions météorologiques, on n'aurait jamais dû décoller", a estimé le Français qui a pris le vol suivant "après avoir beaucoup hésité".