Un tiers des enfants "n'existe" pas vraiment

  • A
  • A
Un tiers des enfants "n'existe" pas vraiment
Un enfant de moins de cinq ans sur trois n'a pas de certificat de naissance.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un rapport de l'Unicef explique que 230 millions d'enfants de moins de cinq ans n'ont pas de certificat de naissance.

Un enfant sur trois dans la monde n'a pas de véritable existence légale car il n'a pas été enregistré à la naissance, selon un rapport du Fonds des nations unies pour l'enfance (Unicef). Ce sont ainsi près de 230 millions d'enfants de moins de cinq ans qui n'ont pas de certificat de naissance ce qui les handicape dans de nombreuses démarches et les expose à des abus. "Le certificat de naissance est davantage qu'un simple droit, c'est la manière pour une société de reconnaitre l'identité et l'existence d'un enfant", explique la directrice générale adjointe de l'Unicef Geeta Rao Gupta. "Il garantit aux enfants de ne pas être oubliés ou victimes de discriminations".

Sans certificat il est impossible dans certains pays de s'inscrire dans une école ou sur les listes électorales. Son absence rend difficile d'obtenir des soins de santé, un passeport ou un permis de conduire. Déterminer l'âge est aussi essentiel dans la lutte contre le recrutement d'enfants-soldats. Lorsque des enfants sont séparés de leurs parents lors de catastrophes naturelles ou de conflits, il est plus difficile de retrouver leur famille s'ils n'ont pas ce document. Selon le rapport de l'Unicef, publié a l'occasion du 67ème anniversaire de l'organisation, seuls 60% environ des nourrissons ont été recensés à la naissance en 2012.