Un Syrien qui aurait combattu avec Daech arrêté en Espagne

  • A
  • A
Un Syrien qui aurait combattu avec Daech arrêté en Espagne
@ JOSEPH EID / AFP
Partagez sur :

"Il n'y a pas de menace terroriste spécifique mais une menace généralisée", a assuré le chef de la police nationale de la région de Madrid, German Castineira. 

L'Espagne a annoncé samedi l'interpellation dans le sud du pays d'un homme de 29 ans d'origine syrienne et de nationalité danoise, soupçonné d'avoir combattu dans les rangs du groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Syrie.

Un week-end sous haute surveillance. Cette arrestation a eu lieu vendredi à Malaga (Andalousie, sud), à la veille d'une immense manifestation placée sous haute surveillance à Madrid : la marche mondiale pour les droits des personnes homosexuelles, bi et trans (LGBT), qui pourrait réunir un million de personnes, voire deux samedi après-midi, selon les organisateurs et les autorités. L'homme arrêté par la Garde civile, "né en Syrie et de nationalité danoise, aurait combattu durant au moins deux ans dans son pays natal, dans les rangs de l'organisation terroriste" Etat islamique, a assuré le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Aucun détail n'a cependant été donné sur les informations ayant permis de nourrir ces soupçons. Les enquêteurs doivent à présent analyser les équipements saisis afin d'éclaircir "les intentions" du suspect en Espagne ainsi "que les contacts qu'il pourrait avoir", selon le communiqué. L'opération était dirigée depuis l'Audience nationale, juridiction spécialisée notamment dans les affaires de terrorisme.