Un soldat français tué au Mali

  • A
  • A
Un soldat français tué au Mali
Un quatrième soldat français a été tué mercredi au Mali.@ Capture vidéo - Ecpad
Partagez sur :

Il s’agit du quatrième militaire français tué depuis le début de l’intervention.

L’info. Un soldat français est mort mercredi au Mali, a annoncé l'Elysée. Il s'agit du quatrième depuis le début de l’intervention menée par l’armée française dans cette région depuis le 11 janvier.

Un brigadier-chef. Ce soldat, un brigadier-chef âgé de 37 ans, faisait partie du 68e régiment d’artillerie d’Afrique de La Valbonne, précise Élysée. Il est mort au combat mercredi, alors qu’il participait à une opération de sécurisation par les troupes françaises, maliennes et africaines dans l’est du Mali, à 100 kilomètres de Gao. Il a été "mortellement touché dans un accrochage avec des groupes terroristes locaux près de Tin Keraten", une localité à l'est de Gao. Quatre militaires maliens ont en outre été blessés pendant l'accrochage.

19.02 Lors de l'opération Panthère dans le nord du Mali, avec le 2ème REP. 930620

© ECPAD

Hommage de Hollande. Le chef de l’État a salué le "sacrifice de ce militaire qui a accompli avec courage et dévouement sa mission pour libérer le Mali des groupes terroristes". François Hollande "adresse à sa famille et ses proches ses très sincères condoléances et les assure de la pleine solidarité de la Nation".

Quatre soldats tués dans l’intervention. Trois autres militaires ont été tués au Mali depuis le 11 janvier : un pilote d’hélicoptère, le premier jour de l’intervention, un sous-officier, le 19 février et un caporal, le 2 mars.

>> A lire aussi : Avec les paras, dans les Ifoghas