"Un sentiment d’injustice totale"

  • A
  • A
"Un sentiment d’injustice totale"
@ Reuters
Partagez sur :

EXCLU - Pour Me Témime, l’avocat de Roman Polanski, la justice américain s‘acharne.

L'étau se resserre autour de Roman Polanski. Jeudi soir, les Etats-Unis ont refusé sa demande de jugement par contumace. Le cinéaste, qui fait l'objet d'une demande d'extradition des Etats-Unis, devra donc être présent à l'audience qui déterminera sa peine pour abus sexuel sur mineure.

Pour l’un de ses avocats, Hervé Témime, cette décision montre l’acharnement de la justice américaine envers Roman Polanski. "Il est établi que la demande d’extradition faite par le gouvernement américain est fondée sur des éléments faux et mensongers".

Ecoutez la réaction de Hervé Témime :

Une précédente requête avait déjà été rejetée par un juge de Los Angeles en janvier dernier. La Suisse, où le cinéaste est assigné à résidence, avait alors indiqué qu'elle ne statuerait sur l'extradition du Franco-Polonais qu'après qu'une décision définitive de la justice américaine sur le jugement par contumace soit rendue.

Cette dernière décision de la Cour d'Appel de Los Angeles devrait donc accélérer la procédure d’extradition de Roman Polanski. Toujours assigné à résidence en Suisse, le cinéaste espérait être jugé en Europe.