Un séisme meurtrier frappe la Chine

  • A
  • A
Un séisme meurtrier frappe la Chine
@ Capture écran CNN
Partagez sur :

Le séisme a eu lieu mercredi dans le nord-ouest du pays. Il y aurait au moins 600 morts.

C'est une course contre la montre pour les sauveteurs chinois. Ceux-ci continuaient à s'activer jeudi pour retrouver des survivants au séisme intervenu mercredi dans la province isolée du Qinghai, dans le nord-ouest de la Chine, à proximité du Tibet. Déjà, plus de 1.000 personnes ont été retirées des décombres et sauvées par les secouristes.

Un dernier bilan fait état de quelque 600 morts et 9.000 blessés. Un chiffre qui pourrait encore s'alourdir dans les heures à venir puisque de nombreuses personnes sont encore ensevelies sous les décombres, notamment des écoliers.

Selon la Croix-Rouge chinoise citée par la radio, 70% des écoles ont été détruites. Parmi les morts figurent 56 élèves, selon Chine Nouvelle, et 40 étudiants se trouvaient toujours ensevelis sous les décombres.

Le tremblement de terre - d'une magnitude de 6,9 selon l'Institut de géophysique américain (USGS) - a frappé cette zone de montagne tôt mercredi matin. Cette région peu peuplée comprenant 80.000 personnes, est essentiellement habitée par des fermiers mongols et tibétains.

Trois répliques ont suivi, de magnitude allant jusqu'à 5,8, a précisé l'institut américain, qui utilise la "magnitude de moment" (Mw).

Regardez ce reportage de CNN :

Les routes ont été coupées par des glissements de terrain et les télécommunications sont rendues difficiles. Alors que de nombreux habitants sont désormais sans-abri, les températures sont par ailleurs très basses dans la région, autour de 0° par exemple à Yushu.

Environ 700 soldats se trouvent sur place et plus de 5.000 secouristes ont été envoyés en renfort par le gouvernement provincial du Qinghai.Des cargaisons d'aide d'organisations privées ont aussi été acheminées de la capitale de la province, Xining, vers le comté de Yushu dévasté par le séisme.

Le plateau du Tibet est régulièrement secoué par des séismes. Le nombre de victimes est généralement limité du fait de la faible densité de population. La seule grande exception a été le séisme dévastateur qui a frappé le Sichuan en mai 2008, faisant 80.000 morts.