Un Russe, un Ouzbek et un Kirghize à l'origine de l'attentat d'Istanbul

  • A
  • A
Un Russe, un Ouzbek et un Kirghize à l'origine de l'attentat d'Istanbul
A l'aéroport d'Istanbul mercredi. @ OZAN KOSE / AFP
Partagez sur :

Jeudi, les autorités turques ont aussi dévoilé le scénario du triple attentat qui a frappé mardi soir l'aéroport international d'Istanbul.

Les trois kamikazes soupçonnés de faire partie de l'organisation État islamique qui ont tué 43 personnes mardi soir à l'aéroport d'Istanbul sont de nationalités russe, ouzbek et kirghize, a annoncé jeudi un responsable du gouvernement turc.

Daghestan. Selon le quotidien pro-gouvernemental Yeni afak, le kamikaze russe était originaire du Daghestan, une république de la Fédération russe frontalière de la Tchétchénie, où la Russie post-soviétique a mené deux guerres contre les séparatistes. Les autorités kirghizes et ouzbek n'ont pu être jointes dans l'immédiat.

L'EI toujours suspecté. L'attentat n'a pas été revendiqué mais les preuves réunies pour l'instant vont dans le sens d'une responsabilité de l'organisation djihadiste, a déclaré jeudi le ministre turc de l'Intérieur Efkan Ala devant le Parlement. Il a également annoncé que le bilan du triple attentat s'était alourdi à 43 morts, parmi lesquels figurent 19 étrangers.

Le scénario de l'attaque. Le scénario de l'attaque s'est aussi précisé : les trois kamikazes ont ouvert le feu pour créer un mouvement de panique à l'extérieur de l'aéroport international, puis deux d'entre eux sont entrés dans le bâtiment du terminal et se sont fait exploser. Le troisième a actionné ses explosifs à l'entrée. Au total, 239 personnes ont été blessées.