Un riche Russe a racheté une médaille du Nobel... pour la rendre

  • A
  • A
Un riche Russe a racheté une médaille du Nobel... pour la rendre
@ REUTERS
Partagez sur :

L'homme le plus riche de Russie a acheté la médaille d'un prix Nobel controversé... pour lui rendre.

Finalement, James Watson va retrouver sa médaille. Ce généticien controversé qui avait vendu son prix Nobel début décembre aux enchères pour la bagatelle de 4,75 millions de dollars, soit presque 3,8 millions d'euros, a appris que l'acquéreur, un Russe richissime, avait l'intention de lui rendre la breloque.

>> LIRE AUSSI - Un prix Nobel vend sa médaille 4,7 millions de dollars

L'homme le plus riche de Russie. L'acheteur, dont l'identité était restée secrète après la vente, est en fait Alicher Ousmanov, l'homme le plus riche de Russie. La fortune de ce magnat de la métallurgie et de l'Internet est estimée à quelque 18,6 milliards de dollars. L'homme a dévoilé son projet mercredi : il assure avoir "acheté la médaille pour la rendre à son détenteur", prix Nobel en 1962 pour avoir codécouvert la structure en double hélice de l'ADN.

"Ainsi, conformément à son projet d'origine, le professeur Watson pourra donner le produit de sa vente à des instituts de recherche qui l'ont nourri, comme l'Université de Chicago, l'Université d'Indiana et Cambridge, ainsi que le laboratoire Cold Spring Harbor à Long Island", précise le communiqué de son groupe.

Watson Nobel 1280

© Reuters

"Que la médaille reste avec celui qui l'a méritée". Si James Watson avait pris la décision de vendre la précieuse médaille, c'est notamment parce que ses propos racistes, laissant entendre que les Africains étaient moins intelligents que les Occidentaux, l'avaient fait mettre au ban de la communauté scientifique. Le scientifique avait expliqué qu'il avait besoin d'argent. Mais pour le New York Times, le généticien était plutôt à la recherche d'une forme de réhabilitation.

Quelles que soient ses raisons, Alicher Ousmanov, 61 ans, a assuré vouloir rendre hommage aux travaux du scientifique et soutenir la science. Pour lui, "une situation dans laquelle un scientifique remarquable vend la médaille qui récompense ses réussites est pour moi inacceptable". Les travaux de James Watson, poursuit-il, "ont contribué à la recherche contre le cancer, la maladie dont est mort mon père". C'est pourquoi le milliardaire juge "important" que "l'argent dépensé pour cette médaille bénéficie à la recherche scientifique et que la médaille reste avec celui qui l'a méritée".