Un requin tue un surfeur en Afrique du Sud

  • A
  • A
Un requin tue un surfeur en Afrique du Sud
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le jeune homme est mort de ses blessures suite à l'attaque d'un squale d'au moins cinq mètres.

Un jeune surfer sud-africain de 20 ans a été tué jeudi au large d'une plage du Cap (sud) par un requin mesurant au moins 5 mètres qui lui a arraché la jambe, second accident mortel cette année en Afrique du Sud, a annoncé le secours en mer. "Il n'y a aucune autre marque de coups ou lacérations sur son corps, simplement l'arrachage de la jambe droite, qui n'a pas été retrouvée", a-t-il ajouté.

Les témoins ont vu un seul requin, qu'ils pensent être un requin blanc mesurant de 4 à 5 mètres, attaquer le jeune homme. Quelques six autres requins sont venus après l'accident sur les lieux situés à False Bay, plage réputée pour le surf. Des responsables municipaux ont confirmé l'attaque près de Gordon Bay, à près de 50 km du centre-ville, dans la partie est de la baie.

Filets anti-requins

Cette attaque est la seconde après celle d'un touriste britannique en septembre qui a été mordu aux deux jambes à Fish Hoek, pour n'avoir pas tenu compte des avertissements signalant des requins sur cette plage qui avait été fermée. La municipalité envisage de poser des filets anti-requins à Fish Hoek, une plage populaire où trois attaques, dont deux mortelles, ont eu déjà lieu.

Pour lutter contre la présence de requins et éviter les attaques, la municipalité a mis en place une sorte de bouclier anti-requins constitué par un réseau d'observateurs qui surveillent la mer depuis des perchoirs postés en altitude et protégent six plages. Des accidents continuent néanmoins de se produire quand des nageurs imprudents ignorent les appels à sortir de l'eau. La semaine dernière, les autorités ont alerté la ville touristique de Knysna que des requins se dirigeaient vers la zone, à environ 400 km à l'est du Cap.