Un puissant séisme fait trembler l’Iran

  • A
  • A
Un puissant séisme fait trembler l’Iran
L'épicentre du séisme se situe 80 kilomètres au nord de la ville de Saravan, près de la frontière avec le Pakistan.
Partagez sur :

La secousse, ressentie jusqu’en Inde, a fait des blessés en Iran, et 34 morts au Pakistan.

La terre a une tremblé en Iran pour la deuxième fois en moins de dix jours. Un séisme d’une magnitude de 7,5 a été enregistré mardi dans le sud-est du pays, près de la frontière avec le Pakistan. Aucun bilan n’a été communiqué pour l’instant par les autorités, mais un responsable iranien a dit s’attendre à des centaines de morts.

Une région rurale touchée. L’épicentre du séisme se situe dans une région reculée du Sistan-Balouchistan, et plus précisément à 80 kilomètres au nord de la ville de Saravan, tout près de la frontière avec le Pakistan.

L'Iran redoute des centaines de morts. Au Pakistan, 34 morts ont été recensés. En Iran, l'agence semi-officielle Isna a indiqué qu'aucun décès n'avait été rapporté. "Jusqu'ici, seulement 27 blessés" sont à déplorer, selon le préfet de la région. Plus de 20 villages ont subi d'importants dégâts.

Une secousse ressentie jusqu’à Dubaï. Le séisme s’est produit à 15h14, heure locale. La secousse était tellement forte qu’elle a été ressentie jusqu’au Pakistan voisin, notamment à Islamabad, où des bâtiments ont tremblé. A Dubaï aussi, les habitants ont senti la terre trembler, tout comme à New Delhi, où les plus hauts bâtiments ont été ébranlés et où les gens se sont précipités dans les rues.

"Des employés à l'extérieur de leurs bureaux à Karachi, après le séisme qui a touché l'Iran et le Pakistan".

Des immeubles évacués à Dubaï :

séisme en iran ressenti jusqu'à Dubaï

© REUTERS

La centrale de Bouchehr serait intacte. La centrale nucléaire de Bouchehr n'a pas été endommagée, selon un responsable de la société ayant construit l'édifice. Le 9 avril, un puissant séisme avait déjà frappé la région, à une centaine de kilomètres de la centrale. L'Iran est régulièrement touché par des séisme puissants. L'un des plus meurtrier avait fait 31.000 morts à Bam, dans la province de Kerman, en décembre 2003.