Un procureur américain va enquêter sur la CIA

  • A
  • A
Un procureur américain va enquêter sur la CIA
Partagez sur :

La commission d'éthique du département de la Justice veut rouvrir les dossiers de traitements abusifs commis par des agents de la CIA en Irak et en Afghanistan.

Un procureur spécial va enquêter sur les méthodes d'interrogatoire controversées de la CIA, a annoncé le ministre américain de la Justice, Eric Holder, lundi. "Ma décision d'engager cet examen préliminaire prêtera à controverse [mais] cet examen est la seule ligne de conduite responsable de ma part", se justifie le ministre.

Parallèlement à cette décision, de nouvelles informations ont fait surface quant aux techniques d'interrogatoire "améliorées" mises en place par l'administration Bush après les attentats du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis et supprimées depuis par Obama.

Des représentants de l'administration Bush, notamment le vice-président Dick Cheney, ont démenti que les types d'interrogatoire pratiqués aient été assimilables à des tortures, en affirmant qu'ils relevaient de la stricte légalité. Parmi ces pratiques figuraient la privation de sommeil ou de nourriture et le simulacre de noyade.

Des interrogateurs auraient menacé de tuer les enfants de Khalid Cheikh Mohammed, cerveau présumé du 11-Septembre, si une ou plusieurs autres attaques étaient lancées contre les Etats-Unis, selon des informations inédites recueillies en 2004 par l'inspecteur général de la CIA.

Ces décisionsrisquent fort de provoquer une tempête politique à un moment crucial pour Washington. Il est probable que les républicains accusent Obama de faire preuve de mollesse en matière de sécurité. Certains de ses partisans de gauche pourraient, eux, exprimer de l'irritation si l'enquête se limite à ceux qui ont mené les interrogatoires et exclut les responsables qui ont approuvé cette politique.
.