Un observateur militaire de l’ONU tué au Darfour

  • A
  • A
Un observateur militaire de l’ONU tué au Darfour
Partagez sur :

Un membre de la Minuad, la mission mixte de maintien de la paix Nations Unies-Union africaine, a été tué jeudi au Darfour-Sud. C’est le 15e casque bleu à être tué dans cette région ravagée de l’ouest du Soudan.

Un observateur militaire de la force de maintien de la paix ONU-Union africaine (Minuad) a été tué jeudi par des hommes armés à Nyala, au Darfour-Sud. L'officier, dont le nom et la nationalité n'ont pas été précisés, a été tué par balles par des hommes non-identifiés, alors qu’il se garait devant chez lui. Son véhicule a été retrouvé abandonné à sept kilomètres de Nyala.

Il s'agit du 15e membre de la Minuad à être tué dans des attaques au Darfour depuis le début de la mission en janvier 2008. Le chef de la Minuad, Rodolphe Adada, a condamné cette nouvelle attaque : "Les attaques contre les casques bleus sont considérées comme des crimes de guerre."

Avec 15.500 policiers et soldats, la Minuad constitue la plus importante mission de paix au monde en termes d'effectifs déployés. Les véhicules de la Minuad, ainsi que les convois du Programme alimentaire mondial et les voitures des ONG sont souvent attaqués au Darfour par des bandits qui revendent les véhicules sur le marché noir.

La Minuad doit surveiller la mise en œuvre de l'accord de paix entre le pouvoir soudanais et la rébellion dans la région du Darfour, ravagée par un conflit qui a fait, selon l'ONU, plus de 300.000 depuis 2003.