Un nouveau dérapage filmé choque Israël

  • A
  • A
Un nouveau dérapage filmé choque Israël
@ DR
Partagez sur :

Une nouvelle vidéo montrant un soldat humiliant une détenue palestinienne choque le pays.

Israël est de nouveau confronté aux débordements médiatiques de ses soldats. Une nouvelle vidéo d’un militaire israélien tournant en dérision une détenue palestinienne crée la polémique dans les médias israéliens.

On y voit un jeune soldat réalisant une parodie de danse orientale autour d'une jeune femme voilée qui a les yeux bandés. Le tout se passe sur fond de musique et de rires, probablement d’autres soldats.

Découvrez la vidéo à l’origine de ce nouveau scandale :

La Palestinienne montrée dans la vidéo a confié mercredi son "humiliation" après s'être reconnue à la télévision. "J'ai vu la vidéo sur Al-Jazira. Je n'en ai pas dormi de la nuit tellement je me sentais humiliée et frustrée", a raconté Ihsan Dababseh, 35 ans. Cette dernière a indiqué avoir pris contact avec le Club des prisonniers, une ONG palestinienne, et envisage d'engager des poursuites contre l'armée israélienne.

Un débordement qui en rappelle un autre

Ce nouvel épisode médiatique est du plus mauvais effet pour l’armée israélienne. Mais il fait surtout suite à un autre scandale, provoqué par la publication sur Facebook d’une autre série de photographies dégradantes.

Fin août, une ex-soldate israélienne avait mis en ligne des photos prises pendant son service militaire, sur lesquelles on la voyait poser souriante au côté de prisonniers palestiniens aux yeux bandés et aux mains liées. Les images étaient assorties de commentaires grivois.

"L'absence d'éthique des soldats d'occupation"

"Ceci est une illustration répugnante de la mentalité maladive de l'occupant. Ce n'est pas un incident isolé", a commenté le gouvernement de l'Autorité palestinienne, soulignant que les nouveaux médias permettent de "dévoiler au grand jour la culture d'humiliation des Palestiniens".

Le Hamas se montre encore plus virulent, par la voix de son porte-parole Sami Abou Zouhri : "le comportement du soldat israélien reflétait le racisme et l'absence d'éthique des soldats d'occupation".

“Des cas isolés“ pour l’armée israélienne

"Ces vidéos sont des cas isolés qui ne représentent pas l'armée israélienne dans son ensemble", s’est en revanche défendue l’armée israélienne, qui a chargé la police militaire d’ouvrir une enquête.

"S'il y a une chose qu'on ne peut pas dire de notre armée, c'est qu'elle se repose sur ses lauriers", raille l’éditorialiste israélien Dimi Reider sur son blog, qui avait déjà signalé en août les photos de la soldate. D'autres clichés avaient été ensuite mis en ligne.