Un néo-nazi norvégien arrêté en France

  • A
  • A
Un néo-nazi norvégien arrêté en France
Kristian Vikernes, dit "Varg", était venu s'installer en France après avoir purgé une peine de 21 ans de prison en Norvège.@ Capture Facebook de Kristian Vikernes
Partagez sur :

Sympathisant de Breivik, il était soupçonné de préparer un "acte terroriste d'envergure".

Un néo-nazi norvégien et figure du black metal, sympathisant de l'auteur de la tuerie d'Utoya en juillet 2011 Anders Breivik, et son épouse française ont été arrêtés mardi à l'aube en Corrèze. Kristian Vikernes, dit "Varg", 40 ans, et Marie Cachet, 25 ans, ont été interpellés par les policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) à leur domicile à Salon-La-Tour, où ils vivaient avec leurs trois enfants, a indiqué cette source, confirmant une information de RTL. Ce néo-nazi était susceptible de préparer un "acte terroriste d'envergure", a fait savoir  mardi midi le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, tout en reconnaissant qu'il n'y a pour le moment "ni cible, ni projet identifié".

Adepte des tenues militaires, Kristian Vikernes avait camouflé ses trois voitures :

16.07 maison néo-nazi corrèze 930x620

© Europe1/Benjamin Peter

Quatre fusils achetés par sa femme. Kristian Vikernes, dit Varg, était venu s'installer en France en 2010 après avoir purgé une peine de 21 ans de prison en Norvège, la peine la plus lourde dans ce pays, finalement ramenée à 16 ans. Sa femme, une Française inscrite dans un club de tir, venait d'acheter quatre fusils en toute légalité. Si le Norvégien était depuis plusieurs années l'objet d'une surveillance c'est au début du mois que l'affaire a été judiciarisée, avec l'ouverture d'une enquête préliminaire par la section antiterroriste du parquet de Paris. Une décision consécutive à cet achat d'armement. En perquisition, les policiers ont notamment saisi mardi matin cinq armes longues, dont quatre carabines 22 long rifle.

Raciste et néo-nazi notoire. Raciste et néo-nazi notoire, Kristian Vikernes est par ailleurs un des 500 destinataires du manifeste écrit par Anders Behring Breivik, l'auteur de la tuerie d'Utoya qui a fait 77 morts en juillet 2011. Ce dernier a été jugé pénalement responsable d'"actes terroristes" et condamné à 21 ans de prison en août 2012 par la justice norvégienne. En avril 2011, Kristian Vikernes avait signé une tribune en français sur son site internet personnel. Intitulé "Chère France", ce texte appelait les Français à voter pour le Front National.

16.07-communiqué-varg

© Capture -site Burzum.org

L'homme  était  considéré par les enquêteurs comme "susceptible de préparer des actions violentes" et à ce titre "jugé dangereux", a indiqué une source policière. Une source judiciaire a de son côté évoqué une "dangerosité potentielle". Les enquêteurs s'inquiétaient notamment de messages ouvertement antisémites et xénophobes du Norvégien sur internet à quelques jours de la date du 22 juillet, le triste anniversaire de la tuerie d'Utoya.

Une figure du black métal déjà condamnée. "Varg", qui signifie le loup, est une figure de la musique black metal, connue au-delà des frontières norvégiennes jusqu'en France. Sa condamnation dans les années 90 avait été prononcée pour plusieurs incendies d'églises et pour l'assassinat de plus de 20 coups de couteau de son ami Oyestein Aarseth, alias Euronymous, ancien leader du groupe Mayhem, groupe culte de ce genre musical.

Varg venait de sortir un disque, le 28 juin dernier, avec son groupe actuel, "Burzum", ce qui signifie "ténèbres" en langue de Tolkien.