"Un mort par jour sur les chantiers de la coupe du Monde au Qatar"

  • A
  • A
"Un mort par jour sur les chantiers de la coupe du Monde au Qatar"
@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 27 SEPTEMBRE  - Europe 1 revient sur le sort des ouvriers népalais traités comme des esclaves.

Chaque jour, avec "Votre choix d'actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe Midi-Votre Journal animé par Wendy Bouchard.
Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter.
A 13h05, place à "Votre choix d’actu" sur Europe 1. Vous pouvez également le retrouver sur www.europe1.fr/Info/votrechoixdactu.

>>> Vendredi 27 septembre, vous avez été 70% à faire "Votre choix d’actu" sur l’esclavage moderne au Qatar. Simon Ruben, journaliste au service des sports est revenu dans Europe midi-Votre journal sur ce drame humain.

Alors que la coupe du Monde se prépare au Qatar pour 2022, le quotidien britannique The Guardianrévèle les conditions de travail inhumaines des ouvriers népalais. Des centaines de milliers de personnes sont traitées comme des esclaves : travail par 50°, pas d’accès à l’eau potable, ni aux centres commerciaux, les salaires ne sont pas versés et les papiers d’identité sont confisqués.

Les conséquences sont dramatiques : un mort par jour sur les chantiers, comme le raconte Simon Ruben, journaliste sportif à Europe 1.

90% des travailleurs sont des immigrés, et sont traités de manière bien différente des qataris. En effet, les tâches les plus difficiles leur sont réservées et ils subissent la discrimination au quotidien : à l’hôpital par exemple, les locaux sont prioritaires.

Des mouvements demandent déjà l’annulation pure et simple de la compétition de football, ce qui semble peu probable. Mais la FIFA a prévu de réunir un comité d’éthique pour résoudre cette dérive.