Un mort et 47 blessés dans un attentat à la voiture piégée en Turquie

  • A
  • A
Un mort et 47 blessés dans un attentat à la voiture piégée en Turquie
La responsabilité de l'attentat a été attribuée au PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan.@ AFP
Partagez sur :

Un nouvel attentat a fait un mort et 47 blessés, dont 8 civils, dans le sud-est de la Turquie. La responsabilité de l'attaque a été attribuée au PKK.

Un soldat a été tué et 47 personnes blessées par l'explosion d'une voiture chargée d'explosifs devant un avant-poste militaire dans le sud-est de la Turquie à majorité kurde, a annoncé mardi une source de l'armée.

Le PKK désigné responsable. Cet attentat, dont la responsabilité a été attribuée par les autorités au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a visé, tard lundi, un avant-poste du district de Hanin, dans la province de Diyarbakir. Un soldat a été tué et parmi les 47 blessés figurent huit civils, a précisé cette source, ajoutant que l'armée avait lancé une opération de ratissage après cette nouvelle attaque meurtrière.

Des attaques qui se multiplient. La Turquie vit depuis plusieurs mois en état d'alerte en raison d'une série d'attaques liées au conflit kurde ou attribuées au groupe djihadiste Etat islamique. En février et en mars, deux attentats à la voiture piégée ont respectivement fait 29 et 35 morts, ainsi que des dizaines de blessés, dans le centre d'Ankara. Ces attaques ont été revendiquées par les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical et dissident du PKK.

Ankara a déclenché une vaste offensive contre le PKK après l'échec, l'été dernier, d'un cessez-le-feu qui tenait depuis deux ans, et se heurte depuis 1984 à la rébellion. Ce conflit a déjà fait plus de 40.000 morts.