Un ministre israélien se vante "d’avoir tué des arabes"

  • A
  • A
Un ministre israélien se vante "d’avoir tué des arabes"
@ REUTERS
Partagez sur :

Naftali Bennett, ministre de l'Economie israélien, dirige aussi le parti politique ultra-nationaliste.

L’INFO. En pleine reprise de pourparlers entre Israël et Palestine, un ministre israélien s'est vanté d’avoir "tué beaucoup d'Arabes dans [sa] vie. Et il n'y a aucun problème avec ça".

Un très mauvais timing. Naftali Bennett, le ministre de l'Economie israélien, qui dirige également le parti politique ultra-nationaliste "Le Foyer juif", a encore manqué une occasion de se taire. Alors que les discussions viennent tout juste de reprendre lundi à Washington entre Israéliens et Palestiniens, après trois ans de silence, le ministre a déclaré au cours d’une réunion rapportée par le journal en hébreu le Yedioth Ahronoth, qu’il  avait "tué beaucoup d'Arabes dans [sa] vie". Des propos rapportés, mardi matin, par le Huffington Post.

Un contexte particulier. Le ministre avait déclaré au préalable que "si vous attrapez des terroristes, vous devez simplement les tuer". Puis voyant les critiques de certains de ses collègues, il a alors ajouté avoir "tué beaucoup d'Arabes dans [sa] vie", avant d’ajouter : "et il n'y a aucun problème avec ça".

L’explication du ministre. La porte-parole du ministre, contactée par le site américain 972mag.com, a précisé que Naftali Bennett faisait référence aux opérations de combats auxquelles il avait participé lorsqu’il faisait son service militaire. Le ministre de l’Economie souhaitait exprimer son désir de voir une politique plus efficace consistant à "éliminer les terroristes" plutôt que de les emprisonner puis les relâcher.

Cette dernière explication est une allusion à la décision prise par le Premier ministre Benjamin Netanyahou de relâcher 104 prisonniers Palestiniens, condition nécessaire à la reprise des discussions à Washington.