Un millier d'invités aux obsèques d'Havel

  • A
  • A
Un millier d'invités aux obsèques d'Havel
@ REUTERS
Partagez sur :

L'ancien président tchèque, mort dimanche, a été inhumé vendredi à Prague.

Les funérailles de Vaclav Havel, ancien président et icône de la lutte pour la liberté, ont réuni vendredi à Prague de nombreux dirigeants du monde. Ils sont venus se joindre aux Tchèques dans leur dernier hommage au héros de la "Révolution de velours" anticommuniste de 1989, qui s'est éteint dans son sommeil dimanche à l'âge de 75 ans, dans sa maison de campagne à Hradecek, à 150 km au nord-est de Prague. Son cercueil avait été exposé au public toute la journée de jeudi, dans la salle Vladislas du Château de Prague.

La messe célébrée par un ancien prisonnier politique

Les funérailles d'Etat de l'artisan de la "Révolution de velours" de 1989, incluant une messe de requiem, ont débuté à midi en la cathédrale Saint-Guy au Château. Ce lieu de culte a été pendant de longs siècles le théâtre des couronnements des rois de Bohême. Depuis la création de la Tchécoslovaquie sur les ruines de l'Autriche-Hongrie en 1918, le Château est le siège officiel de la présidence de la République. La messe de requiem a été célébrée par Mgr Dominik Duka et l’évêque auxiliaire de Prague, Vaclav Maly, tous deux prisonniers politiques sous l'ancien régime communiste qui s'est effondré avec la "Révolution de velours" pilotée par Vaclav Havel en novembre-décembre 1989.

La cérémonie à la cathédrale Saint-Guy était retransmise en direct par la télévision publique Ceska Televize (CT) et des écrans géants étaient installés dans le quartier de Hradcany, entourant le Château. Dans tout le pays, les Tchèques ont observé une minute de silence vendredi à midi, au troisième et dernier jour du deuil national. Au même moment, vingt-et-un coups de canon ont été tirés de la colline de Petrin, en face du Château.

Un millier d'invités, dont Nicolas Sarkozy

Un millier d'invités devaient assister à la cérémonie d'adieu, dont le président français Nicolas Sarkozy, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et son époux Bill Clinton, ex-président des Etats-Unis, le Premier ministre britannique David Cameron. Le successeur de Vaclav Havel à la présidence tchèque, Vaclav Klaus, ainsi l'ex-secrétaire d'Etat américaine d'origine tchèque Madeleine Albright, amie personnelle de Vaclav Havel, devaient prononcer des discours, après la messe de requiem.