Un médecin père de 1.000 enfants ?

  • A
  • A
Un médecin père de 1.000 enfants ?
@ CAPTURE DAILY MAIL
Partagez sur :

Ayant lui-même donné son sperme, il pourrait être le père de plusieurs centaines d'enfants.

Le fondateur d'une clinique spécialisée dans la lutte contre l'infertilité pourrait être lui-même le père de près d'un millier d'enfants, selon les informations du Daily Mail. Décrit comme un "scientifique radical", Bertold Wiesner, un scientifique autrichien installé en Grande-Bretagne, aurait en effet lui-même donné régulièrement son sperme. Et ce en toute discrétion.

Selon le tabloïd britannique, la femme de Bertold Wiesner aurait pour cela détruit des dossiers médicaux, afin que les familles ne puissent avoir accès à la vérité sur leur lien de sang. Mais malgré ce "ménage", l'information est parvenue à émerger grâce aux recherches effectuées par Barry Stevens, qui est lui-même un enfant de Bertold Wiesner, dans la clinique créée par son père. Barry Stevens, qui vit aujourd'hui au Canada, a indirectement été aidé par David Gollancz, un avocat qui a mené des investigations de son côté.

"20 donations par an"

D'après cet autre enfant né du sperme de Bertold Wiesner, son père aurait effectué "20 donations de sperme par an" dans les années 1940, 50 et 60. Un rendement qui fait de lui un "mystérieux masturbateur", selon les mots de Barry Stevens.

Or selon des tests ADN effectués réalisés sur 19 enfants nés dans cette clinique, deux sur trois seraient issus de son sperme. Rapportés aux 1.500 enfants nés entre 1943 et 1962, cela donnerait… 1.000 enfants.