Un marin breton jugé à Barcelone

  • A
  • A
Un marin breton jugé à Barcelone
Stéphane Colas est accusé d'avoir transporté 425 litres de cocaïne liquide.
Partagez sur :

Stéphane Colas est accusé de trafic de drogue, mais ce Français clame son innocence.

Quasiment deux ans après son arrestation en Espagne, le procès de Stéphane Colas s'ouvre mardi à Barcelone. Le skipper breton est accusé d’avoir traversé l’Atlantique à la barre d’un bateau qui contenait plus de 425 litres de cocaïne liquide, soit l'équivalent de 200 kilos de drogue, pour une valeur de 30 millions d'euros. Cette saisie de drogue a été la plus importante en 2009 en Espagne.

"Je sais qu'il est innocent"

Incarcéré à la prison de Modelo, la prison la plus vétuste de Barcelone, Stéphane Colas clame son innocence et affirme avoir traversé l'Atlantique sans savoir que le bateau transportait de la drogue. Sa mère est convaincue de son innocence. "Cela fait 20 ans qu'il fait ce métier. Il a fait 12 traversées de l'Atlantique. Il n'a jamais eu de problèmes et n'a jamais baigné dans la drogue. Il s'est fait piéger. Je sais qu'il est innocent", a témoigné sa mère au micro d'Europe 1.

"Sa parole contre celle du juge"

Selon ses proches, en remplaçant deux jours avant le départ du voilier un skipper au pied levé, Stéphane Colas s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Pour eux, son innocence ne fait aucun doute, d'autant plus que le chef du trafic l'a mis hors de cause. Et à quelques heures du procès, il est combatif, selon Hervé, son meilleur ami. "Stéphane est content que le procès arrive enfin, le moral est plutôt bon. Après il y a beaucoup d'angoisse évidemment, puisque quelque part c'est sa parole contre celle du juge", a t-il affirmé au micro d'Europe 1.

Le breton de 42 ans, marié et père d'une petite fille, n'a aucun antécédent judiciaire. S'il n'arrive pas à convaincre la juge espagnole, il pourrait écoper d'une peine allant jusqu'à 15 ans d'emprisonnement.