Attentats de Paris : un Français "lié directement" à Abaaoud tué en Syrie

  • A
  • A
Attentats de Paris : un Français "lié directement" à Abaaoud tué en Syrie
@ AFP
Partagez sur :

Un militant de l'Etat islamique, "lié directement" au djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, le chef opérationnel présumé des attentats de Paris, a été tué en Syrie, a annoncé le Pentagone mardi.

Le Français Charaffe al Mouadan, un combattant du groupe Etat islamique "lié directement" au djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, le chef opérationnel présumé des attentats de Paris, a été tué en Syrie, a affirmé mardi le colonel américain Steve Warren, porte-parole de la coalition anti-EI. Mouadan, qui a été tué le 24 décembre, compte parmi 10 autres responsables de l'Etat islamique tués au mois de décembre, a précisé le colonel Warren.

Ami de Samy Amimour. Al Mouadan "préparait activement d'autres attaques", a dit le colonel. Il était un ami de l'un des kamikazes du Bataclan Samy Amimour, et était allé en Syrie en août 2013, alors qu'il avait été mis en examen en France mais laissé libre sous contrôle judiciaire.

Un autre chef de l'EI tué. Un autre chef, Abdoul Kader Hakim, était chargé de faciliter les opérations extérieures de l'Etat islamique et avait des liens avec le réseau des auteurs des attaques du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés. Il a été tué le 26 décembre lors d'un raid à Mossoul, a dit l'officier américain.