Un jubilé, quatre tenues pour la reine

  • A
  • A
Un jubilé, quatre tenues pour la reine
Elizabeth II a célébré pendant quatre jours son jubilé de diamant.@ REUTERS
Partagez sur :

Elizabeth II a célébré son jubilé de diamant. Retour sur quatre jours de festivités à l'anglaise.

Du champ de course au balcon de Buckingham, tout avait été soigneusement millimétré. Le jubilé de diamant d'Elizabeth II, qui se tenait de samedi à mardi à Londres, n'a souffert d'aucune improvisation. Quant aux tenues portées par la reine, elles ont été préparées des mois à l'avance, selon le Telegraph, et scrutées à la loupe par les commentateurs. Les célébrations ont connu leur apothéose mardi en fin de journée, quand la reine a salué une foule immense depuis le balcon du palais de Buckingham. Europe1.fr revient, en quatre tenues, sur ces quatre jours qui ont fait vibrer le Royaume-Uni.

jubilé de la reine Elizabeth II, derby d'Epsom

© REUTERS

Sur le champ de course d'Epsom. C'est vêtue d'un manteau évidemment bleu roi que la souveraine a donné le coup d'envoi de son jubilé, samedi. Elizabeth II portait une robe fleurie et un chapeau pour assister au Derby d'Epsom, dans le sud de l'Angleterre. Cette passionnée de courses équestres s'y rend chaque année et possède même sa propre écurie, qui n'a jamais remporté la prestigieuse course. Pas de stress cependant pour la reine samedi : aucun de ses chevaux n'était sur la ligne de départ.

jubilé reine Elizabeth II, tamise

© REUTERS

Sur la Tamise. La reine a pris place dimanche à bord d'une barge royale or et rouge pour mener une gigantesque parade nautique sur la Tamise. Cette fois, elle avait choisi une tenue blanche avec manteau, chapeau et robe coordonnés, sous un ciel gris. Commentaire un rien dithyrambique d'une journaliste de la rubrique mode du Telegraph : "Les pois argentés et dorés, et les cristaux Swarovski n'ont peut-être pas scintillé au soleil, au rythme du courant de la Tamise, comme ils étaient censés le faire, mais la reine n'a été éclipsée par personne". 

Transis de froid et trempés de pluie, des millions de Britanniques se sont quant à eux massés sur les rives du fleuve, stoïques. Six participants ont tout de même dû être hospitalisés. Et une cinquantaine de spectateurs, eux aussi gelés, ont été pris en charge par les secours. 

jubilé de la reine Elizabeth II, concert

© REUTERS

Devant un concert de gala. Pour assister au concert géant donné en son honneur lundi soir devant le palais de Buckingham, Elizabeth II avait choisi une robe dorée, à manches longues. Pas de chapeau, mais, moins glamour, des boules Quiès pour se protéger les oreilles. Cette tenue a aussi plu au Telegraph, qui salue une robe "assez glamour pour dépasser l'éclat de Shirley Bassey [qui chantait sur scène], intemporelle tout en restant ancrée dans le présent". 

Au terme de trois heures de concert, la reine est montée sur scène, visiblement fatiguée, et sans doute attristée par l'absence de son époux, le prince Philip, hospitalisé pour une infection urinaire. 

jubilé de la reine Elizabeth II, balcon du palais de Buckingham

© REUTERS

Sur le balcon du palais de Buckingham. La foule était mardi aux couleurs de l'Union Jack, mais la reine, elle, portait un ensemble vert d'eau, avec chapeau et foulard assortis. La robe, en tulle de soie, était incrustée de cristaux. Une touche restée discrète, saluée par le président du British Fashion Council, Harold Tillman, dans le tabloïd The Sun : "tout ce qu'elle a porté depuis samedi comportait une touche de diamant, ce qui est selon moi très intelligent".

Après une messe à la cathédrale Saint-Paul, la reine a emprunté un carrosse découvert pour remonter le Mall, jusqu'à son palais. Depuis le balcon de Buckingham, elle a salué une dernière fois la foule venue nombreuse pour l'acclamer et clôturer ces quatre jours de folie royale.