Ebola : un premier cas d'infection aux Etats-Unis

  • A
  • A
Ebola : un premier cas d'infection aux Etats-Unis
@ REUTERS
Partagez sur :

Une soignante au Texas, qui s'est occupé d'un homme décédé la semaine dernière de la fièvre hémorragique Ebola, a contracté le virus. Il s'agit de la première infection contractée aux Etats-Unis.

L’INFO. Une soignante de l'hôpital texan où avait été soigné un malade de la fièvre Ebola à son retour du Liberia a contracté la fièvre hémorragique, selon les premières analyses, ont annoncé dimanche les services de santé du Texas. Les autorités sanitaires attribuent cette contamination, la première contractée sur le sol américain, à une faille du protocole de protection.

Dans un état stable. La femme est pour l'instant dans un "état stable", selon le Dr Dan Varge, des services de santé du Texas. Cette soignante de l'établissement Texas Health Presbyterian Hospital a signalé une fièvre légère vendredi soir et a été placé en isolement puis soumis à des analyses. Elle présente de "légers symptômes" et une "faible fièvre" selon le Dr Frieden, directeur des Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies.

>> A LIRE AUSSI - Ebola : le patient libérien soigné au Texas est mort

"Nous nous préparions à cette éventualité". "Nous savions qu'un deuxième cas était possible, et nous nous préparions à cette éventualité", a déclaré David Lakey, un des responsables des services de santé texans. "Nous renforçons notre équipe à Dallas et nous travaillons avec une extrême diligence pour éviter une propagation du virus", a-t-il ajouté. Toutes les personnes qui ont soigné cet homme sont désormais placés sous surveillance.

Un non-respect du protocole ? Sur la chaîne américaine CBS, le Dr Frieden s'est dit préoccupé : "Le fait que nous n'ayons pas connaissance d'un non-respect du protocole est inquiétant car, clairement, il y a eu une faille". Le Dr. Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses, avance un début d'explication : "A coup sûr, le protocole n'a malheureusement et par inadvertance pas été suivi" pendant les soins prodigués au précédent patient.

>> A LIRE AUSSI - Ebola en Espagne : l'aide-soignante va mieux

Un premier patient décédé aux Etats-Unis. Un patient - premier cas de fièvre Ebola diagnostiqué sur le territoire américain - est mort début octobre dans un hôpital de Dallas. Il avait présenté les premiers symptômes de la maladie après son arrivée aux Etats-Unis en provenance du Liberia, le 20 septembre.

>> LIRE AUSSI : les proches du malade américain sous haute surveillance