Un humanitaire, enlevé au Tchad, libéré

  • A
  • A
Un humanitaire, enlevé au Tchad, libéré
@ GoogleMap
Partagez sur :

Laurent Maurice, employé de la Croix-Rouge, était détenu depuis le 9 novembre 2009.

Laurent Maurice, un employé français du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) enlevé en novembre dernier dans l'est du Tchad, a été libéré samedi au Darfour, a annoncé l'organisation. Laurent Maurice a passé 89 jours en captivité. "Il est fatigué mais semble en bonne santé (...) il est en route pour Khartoum", a indiqué le CICR.

Laurent Maurice, 37 ans, avait été capturé le 9 novembre 2009 par plusieurs hommes armés dans le village tchadien de Kawa, à une dizaine de kilomètres du Soudan. Un groupe peu connu du Darfour, se présentant comme "les Aigles de libération de l'Afrique", avait revendiqué le rapt et réclamé un million d'euros pour sa libération. La politique constante du CICR dans de tels cas est de refuser tout versement de rançon.

L'organisation n'a pas souhaité préciser les conditions de la libération de l'ingénieur agronome afin de ne pas compromettre les pourparlers en faveur d'un autre employé de l'organisation. Le franco-britannique Gauthier Lefèvre, a été enlevé le 22 octobre 2009 au Darfour-Ouest. L'organisation "continue de réclamer sa libération inconditionnelle", a-t-elle souligné.

Le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, "remercie tous ceux qui se sont mobilisés sans relâche pour parvenir à cet heureux dénouement" et dit espérer "qu'il en sera de même pour les autres otages", dans un communiqué.