Un étudiant tué par un ours près de New York

  • A
  • A
Un étudiant tué par un ours près de New York
Un étudiant a été tué par un ours noir dans une réserve naturelle du New Jersey, à une heure de route de New York.@ REUTERS
Partagez sur :

Un étudiant de 22 ans a été tué par un ours noir dans une réserve naturelle du New Jersey, une première dans cet Etat depuis 1852.

Le drame s'est produit à une heure de voiture de New York. Un randonneur américain de 22 ans qui se promenait dans une réserve naturelle du New Jersey a été tué dimanche par un ours noir, une première dans cet Etat depuis 1852. 

Il faisait partie d'un groupe de cinq randonneurs. La victime, Darsh Patel, faisait partie d'un groupe de cinq randonneurs partis marcher dimanche après-midi dans les bois de la réserve Apshawa, près de West Milford, à environ 65 km au nord-ouest de New York. Cette réserve de 233 hectares est très appréciée des randonneurs et amateurs d'oiseaux. 

Mais "le groupe a rencontré un ours noir dans les bois, qui a commencé à les suivre. Dans le secteur, les ours ne sont pas rares et une demi-douzaine sont signalés chaque semaine, notamment parce qu'ils s'attaquent parfois à des poubelles restées à l'extérieur. 

L'ours tournait autour du corps. Face à l'animal, les randonneurs ont pris peur" et sont partis en courant. "Dans la confusion, le groupe s'est séparé", a expliqué la police de West Milford. D'après les autorités, il est déconseillé de courir lorsqu'on croise un ours et mieux vaut s'éloigner lentement, en parlant calmement et évitant de le regarder dans les yeux.

Quatre des marcheurs ont finalement réussi à se retrouver. Ne pouvant localiser leur compagnon, ils ont donné l'alerte. Deux heures plus tard, le corps sans vie de Darsh Patel, étudiant à l'Université Rutgers, a été retrouvé par les équipes de secours. "Les éléments sur place ont montré que la victime avait été attaquée par un ours", a précisé la police. Le coupable présumé, un ours de 135 kilos, âgé d'environ 4 ans, a été retrouvé tournant autour du corps comme pour le surveiller. Les équipes de recherche ont cherché à lui faire peur en tapant des mains et lançant des pierres, mais il revenait tourner autour du corps. Un policier l'a alors abattu.