Un homme interpellé dans l’hôpital de Berlusconi

  • A
  • A
Un homme interpellé dans l’hôpital de Berlusconi
Partagez sur :

Le jeune homme, arrêté à l’étage de la chambre du "Cavaliere", a dit qu’il voulait "parler" au président su Conseil italien.

Silvio Berlusconi a peut-être échappé à une nouvelle mésaventure. Un jeune homme a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi à l’intérieur de l'hôpital de Milan où se trouve le président du Conseil italien, alors qu'il était arrivé à l'étage de la chambre du "Cavaliere".

Le jeune homme de 26 ans "a été bloqué à 2 heures du matin au septième étage de l'hôpital, là où se trouve le chef du gouvernement, a expliqué un porte-parole de la police de Milan. A sa sortie de l'ascenseur, il a été immédiatement immobilisé par les gardes du corps et les policiers qui assurent la sécurité."

"Il a dit qu'il voulait parler au chef du gouvernement, a poursuivi le porte-parole. Il n'avait pas une attitude agressive et il n'avait aucune arme ou objet dangereux sur lui. Dans sa voiture, nous avons trouvé des crosses de hockey. Il semble avoir un problème mental."

Cet épisode intervient à peine 48 heures après l’agression dont a été victime Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement a eu le nez et deux dents cassés par une réplique miniature de la cathédrale de Milan qu’un déséquilibré lui a lancée au visage dimanche, à l'issue d'un meeting. L'agresseur, Massimo Tartaglia, 42 ans, soigné depuis dix ans pour des troubles mentaux, est actuellement incarcéré pour "blessures volontaires aggravées avec préméditation".

> Berlusconi agressé à Milan