Un homme coincé trois jours après un cérémonial "autoérotique"

  • A
  • A
Un homme coincé trois jours après un cérémonial "autoérotique"
@ REUTERS
Partagez sur :

Les policiers allemands ont retrouvé un quinquagénaire sur le sol de sa cuisine, menottes aux poignets, vêtu de sous-vêtements et de bottes de femme.

Un voisin donne l'alerte. La situation a failli très mal tourné. La police de Munich, dans le sud de l'Allemagne, a délivré un homme menotté depuis trois jours sur le sol de sa cuisine, transporté à l'hôpital, et privilégiait jeudi la piste "autoérotique". Les enquêteurs avaient répondu mardi vers 19 heures à l'appel d'un voisin, inquiet de voir les journaux s'accumuler sur le paillasson de l'appartement de cet homme de 57 ans. "La lumière filtrait par la porte, un bruit confus sourdait par la boîte aux lettres, mais personne ne répondait aux coups de sonnette", raconte la police bavaroise dans un communiqué.

Sur le sol de sa cuisine. Enfonçant la porte, les policiers avaient retrouvé le quinquagénaire sur le sol de sa cuisine, menottes aux poignets, vêtu de sous-vêtements et de bottes de femmes. "Nous penchons pour l'heure pour un accident autoérotique, qui a maintenu ce Munichois entravé pendant au moins trois jours chez lui", explique la police.

Une immobilisation prolongée. Délivrée à l'aide de clefs retrouvées dans son appartement, qui ne montrait pas de traces de lutte, la victime a été transportée à l'hôpital, affaiblie et déshydratée. "Son état n'inspire pas d'inquiétude", a ajouté un porte-parole de la police jeudi, précisant que l'homme souffrait de "douleurs localisées" liées à son immobilisation prolongée.